Filinfo

Foot

Le Brésil vote Maroc 2026, le CONMEBOL scandalisé

Alejandro Domínguez, le président du CONMEBOL, et Gianni Infantino, celui de la FIFA © Copyright : DR
Le 13 juin lors de l'élection du pays hôte du Mondial 2026, le Brésil crée la surprise en votant pour le Maroc au détriment du trio Canada-USA-Mexique. Depuis, c'est la crise au CONMEBOL, la Confédération sud-américaine de football.
A
A

Alejandro Domínguez, président du CONMEBOL, a vivement critiqué le vote du Brésil pour le Maroc, le 13 juin dernier lors de l’élection du pays hôte du Mondial 2026. Les pays américains, mis à part Cuba qui s’est abstenue, ont tous voté pour le trio Canada-USA-Mexique, à l’exception du Brésil.

Une véritable crise est née au sein de la confédération sud-américaine après le vote brésilien. Domínguez a affirmé au média brésilien O Globo se sentir "trahi" par le vote "honteux" d’Antonio Carlos Nunes, le président de la fédération brésilienne en faveur du Maroc.

Il explique que les 10 fédérations sud-américaines se sont pourtant entendues pour voter pour United 2026. Ils espéraient ainsi avoir le soutien des trois candidats pour le Mondial 2030 (le trio Argentine-Paraguay-Uruguay est candidat à son organisation tout comme le Maroc d’ailleurs).

C’est en avril que les pays du CONMEBOL se sont entendus pour voter United 2026. Le Brésil s’est désisté à la toute dernière minute.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Conmebol
Foot Conmebol

Un ticket Argentine-Colombie pour la Copa América 2020

Foot Brésil
Foot Brésil

Vidéo. Ronaldinho, l'incroyable révélation

Foot France
Foot France

Le Roi Pelé accepte la comparaison avec Mbappé


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Pour Al-Nassr, Amrabat est sa propriété

Le Raja rationalise ses dépenses

Le Barça veut traire les supporters anglais

Les Camerounais traitent Ahmad de "corrompu"

L'affaire Karnass crée de nouveaux remous

Pas de Mondial ibéro-marocain, dit l’UEFA

Le PSG rend la vie difficile à Rabiot

Baptême de feu olympique pour les U23

Où vont les milliards du football marocain?

Place aux quarts des coupes africaines