Filinfo

Foot

Le Cameroun disqualifié ou pas? La CAF a tranché

© Copyright : DR
Le Cameroun est enfin fixé sur son sort. Après avoir perdu son statut de pays hôte de la CAN 2019, le pays risquait une disqualification.
A
A

Le Cameroun ne sera pas disqualifié de la CAN 2019. Constant Omari, le vice-président de la CAF, l’a affirmé aujourd’hui sur les ondes de RFI. Pourtant, l'article 92 du règlement de la CAN permet à la Confédération de suspendre un pays à qui l’organisation est retirée 6 mois avant le début de la compétition.

La CAF a donc décidé de ne pas appliquer strictement son règlement. Le Cameroun n’est plus le pays hôte de la CAN 2019 depuis le 30 novembre. Le tournoi africain lui a été retiré, car il n’était pas prêt au niveau des infrastructures. Depuis le 8 janvier, l’Égypte est officiellement le pays hôte de la compétition.

Deuxièmes du Groupe B des qualifications derrière les Lions de l’Atlas, les Lions Indomptables ne sont plus qualifiés d’office. Ils doivent éviter une défaite face aux Comores (3es du groupe), le 22 mars, pour gagner leur billet pour le pays des Pharaons.

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Al Sissi et Ahmad Ahmad font le point

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Al Ismaily réintégré mais sévèrement sanctionné

Foot CAN U20
Foot CAN U20

Vidéo. Le Mali bat le Sénégal et remporte la CAN


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Chelsea a le blues et cherche un coach

107 stades réhabilités

Trio arbitral sénégalais pour MCO-RSB

Ouaddou approché par le KACM

Dembélé, un prodige fainéant?

Le public jdidi ne met pas la main à la poche

La triche au Mondial 2006 confirmée

Le WAC sème ses poursuivants

Le Mondial russe a fatigué Rami

Le directoire du KACM prié de dégager