Filinfo

Foot

Le coronavirus a vidé les caisses des clubs marocains

© Copyright : DR
Kiosque360. Durement impacté par la pandémie du coronavirus, le football marocain accuse déjà d’importantes pertes financières dues à cette tragédie sanitaire. Les clubs marocains ont ainsi perdu jusqu’à ce jour quelque 15 millions de dirhams.
A
A

Les clubs marocains commencent sérieusement à accuser le coup financièrement suite à l’interruption des compétitions footballistiques à cause du coronavirus. L’arrêt des compétitions sportives, dont le championnat national et les compétitions continentales pour certains clubs, a causé d’importantes pertes financières, qui s’élèvent selon certaines sources à 15 millions de dirhams, révèle le quotidien Al Akhbar du mardi 24 mars.

Parmi les plus gros perdants dans cette situation, figurent les deux grands clubs casablancais, le Raja et le Wydad. Ces derniers sont sevrés actuellement  d’importantes sommes d’argent générées d’habitude par les nombreux supporters, les sponsors, alors qu’ils ont en charge une masse salariale importante, qui comprend aussi les employés et cadres, expliquent nos confrères arabophones.

La même source ajoute que certains clubs marocains versent jusqu’à 2 millions de dirhams de masse salariale mensuellement, tandis que les plus petits tournent autour de 600.000 dirhams. Des sources autorisées contactées par nos confrères indiquent que nombre de ces petits clubs craignent tout bonnement de faire faillite. Certaines équipes de l'élite sont particulièrement vulnérables, ajoute cette source, en citant des clubs comme le Moghreb de Tétouan, le Raja de Béni Mellal ou encore le Hassania d’Agadir.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous