Formulaire de recherche

Le DTN Nasser Larguet sur le départ

cover - Nasser Larguet nous raconte le dilemme des binationaux

© Copyright : DR

Posté le 24/04/2018 à 00h29 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 24/04/2018 à 00h34)

Kiosque360. Après quatre années de déceptions et de mauvais résultats, la FRMF se prépare à tourner la page Nasser Larguet, chargé des équipes nationales.

Nasser Larguet, le directeur technique national des sélections marocaines serait sur le départ. C’est en tout cas ce que révèle le quotidien arabophone Al Massae dans son édition du 24 avril. Le journal explique que la Fédération royale marocaine de football ne compte pas renouveler le contrat qui la lie au DTN et qui échoit au mois de juin prochain.

Un contrat qui dure depuis bientôt quatre ans, soit depuis 2014. Les raisons de ce divorce sont très simples à deviner. Le mandat du directeur technique était un échec total, selon le quotidien. Les objectifs tracés n’ont pas été atteints. Ni l’équipe nationale junior, ni les «espoirs» n’ont pu se qualifier à une phase finale d’une compétition africaine, durant les quatre dernières années. Même déception pour l’équipe olympique, qui n’a pas pu se qualifier pour les Jeux olympiques 2016 à Rio de Janeiro. Sans oublier, bien sûr, le football féminin qui reste sans vision ni stratégie.

Pour faire le parallèle avec la période de Pim Verbeek, ancien directeur technique national, le Néerlandais avait réussi à mener les Lionceaux de l’Atlas en demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations Espoirs. De même qu’il avait réussi à se qualifier en 8e de finale de la Coupe du monde des moins de 17 ans. En plus d’une participation aux Jeux olympiques 2012 à Londres. Le constat est sans équivoque.

D’ailleurs plusieurs joueurs de la sélection nationale actuelle, sont des anciens juniors ou espoirs de l’ère Verbeek. Pour revenir un peu en arrière, au début du mandat de l’ex-directeur de l’académie Mohammed VI de football, Larguet avait déclaré qu’il comptait poursuivre le chantier entamé par son prédécesseur, et veiller à la réussite de ce qui appelait à l’époque la nouvelle la stratégie de la FRMF. Rien de cela n’eut lieu.

Le quotidien arabophone avance que le président de la FRMF, Faouzi Lakjaa devrait s’entretenir prochainement avec Larguet, afin de faire le point sur son expérience à la tête de la direction technique nationale.

Posté le 24/04/2018 à 00h29 Par Fayçal Ismaili