Filinfo

Foot

Le foot selon Marcelo Bielsa, alias El Loco

© Copyright : DR
Kiosque360. Intervenant dans un festival de littérature en Italie, le coach argentin Marcelo Bielsa a donné quelques éléments pour mieux comprendre sa philosophie de jeu et de vie.
A
A

Marcelo Bielsa est l’un des entraîneurs les plus connus de par le monde et l’un des plus appréciés. L’Argentin était l'invité dimanche dernier d'un festival de littérature à Pérouse et l’Equipe a rapporté ses propos dans article publié ce 17 mai. El Loco sera d’ailleurs sur le banc de Lille l’année prochaine et c’est une occasion pour qu’il explique sa façon de faire et d’entrainer.

«Il a préparé 250 phrases qui seront accrochées à un mur du domaine de Luchin», nous fait apprendre le journaliste. Bielsa explique tout de même qu’il laissera un petit espace pour écrire des commentaires, même ironiques. C’est un prêtre chilien qui lui a soufflé l’idée. El Loco raconte aussi que Luis Van Gaal est son modèle et qu’il a tout fait pour tirer des leçons de l’expérience du Hollandais. «Mon modèle, c'était Van Gaal. J'ai étudié plus de 250 matchs de ses équipes. Lorsque, au 170e match, j'ai deviné les changements qu'il allait faire, j'ai compris que j'avais assimilé sa pensée», rembobine le coach argentin.

Dans sa philosophie, Bielsa a besoin de très bien connaître ses joueurs. Et c’est la raison pour laquelle il a préparé 200 questions basiques pour mieux cerner son effectif. «J’en ai gardé cinq. Il y a par exemple, ''que penses-tu de la pauvreté dans le monde?'' ou ''quelle est la chose que tu préfères faire?''. Ou ''quels sont tes cinq livres ou cinq films préférés?''», a-t-il expliqué.

Lors de son intervention, le coach argentin a rappelé que le foot est le premier sujet de conversation dans le monde. «Je note quelque chose de particulier : celui qui gagne n'est pas forcément le favori. C'est pour ça que le foot est très enraciné dans les endroits les plus populaires de la société», analyse Bielsa. Avant d’ajouter : «Les supporters sont irremplaçables. Ils donnent des messages forts émotionnellement. La victoire ou la défaite laissent une marque émotionnelle sur eux. Lundi, le supporter a des traces de ce qui est arrivé le dimanche.»

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

Les détails du transfert du Marrakchi Agouzoul à Lille

Foot Mercato
Foot Mercato

Un défenseur du KACM bientôt à Lille?

Foot Insolite
Foot Insolite

Vidéo. Le coup de folie de Marcelo Bielsa


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Les sportifs paieront l'impôt

Verdict du TAS en novembre pour WAC-EST

Feu vert pour le VAR en Botola

A joueurs ultra-payés, clubs puissants

Vers l’Ultime combat de Badr Hari

En 4 matchs, Vahid a testé 32 joueurs

Un Cityzen futur Lion de l'Atlas

N'golo Kanté interesse le Real

Le coach «local» remonté contre Vahid

Les matchs en retard plombent la Botola