Filinfo

Foot

Le gouverneur de Kénitra collecte des fonds pour le KAC

Le stade municipal de Kénitra, dont les travaux de réfection et d’agrandissement viennent de prendre fin, sera inauguré par le match KAC-Raja. © Copyright : DR
Kiosque360. Face à la crise financière dans laquelle est plongé le Kénitra athlétic club (KAC), le gouverneur de la capitale du Gharb, Fouad M’hamdi, a trouvé la solution pour venir en aide au club local: organiser une collecte de fonds auprès des cafetiers et commerçants de la ville.
A
A

En difficulté financière, le Kénitra athlétic club peine à reprendre du poil de la bête alors qu’il continue de se morfondre en deuxième division. Face à cette situation critique, le gouverneur de la ville, Fouad M’hamdi, croit avoir la solution.

Ce haut fonctionnaire a en effet décidé de mettre à contribution cafetiers et commerçants de la ville pour aider le club en crise, rapporte le quotidien Assabah du mardi 9 avril. Une pratique que nos confrères arabophones comparent à celles qui prévalaient sous l’ère de l’ex-puissant ministre de l’Intérieur, Driss Basri.

Le gouverneur de Kénitra aurait ordonné à plusieurs agents d’autorité d’entamer des tournées dans la ville pour rencontrer des cafetiers, commerçants et restaurateurs, et leur demander de mettre la main à la poche. En d’autres termes, ces derniers sont priés de participer financièrement au sauvetage du club phare de la ville.

Mais nos confrères arabophones estiment que cette façon de faire est illégale puisqu’elle pourrait encourager des abus de pouvoir. Pour preuve: le Dahir sur les libertés publiques interdit à un agent d’autorité de collecter des fonds. Seule une association, comme le club du KAC, peut être habilitée à le faire. En attendant, plusieurs tenanciers de cafés et de commerces ont déjà exprimé leur colère quant à cette pratique, d’autant que les autorités locales leur réclament une somme variant entre 500 et 1000 dirhams.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mohamed Boudrika
Foot mercato hivernal

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous