Filinfo

Foot

Le Maroc, principal outsider de la CAN d'Egypte

© Copyright : DR
Kiosque360. En tant qu’organisateur, l’Egypte, qui compte dans ces rangs le champion d’Europe Mo Salah, est le grand favori de cette CAN. Le Maroc, le Sénégal et la Côte d’Ivoire sont les principaux outsiders.
A
A

À l’occasion du début de la Coupe d’Afrique des nations organisée en Egypte, le site d’informations Eurosport livre ses pronostics et a choisi l’Egypte comme étant le grand favori du tournoi. Les Pharaons, emmenés par le champion d’Europe Mohamed Salah, jouent à domicile cette 32e édition et aimeraient ajouter un 8e titre au palmarès de la sélection égyptienne détentrice du record de victoires dans l’épreuve.

La qualification pour les huitièmes de finale devrait être une formalité pour eux, qui vont affronter dans le groupe A la République démocratique du Congo, l’Ouganda et le Zimbabwe. «Après avoir buté sur la dernière marche au Gabon en 2017, face au Cameroun, et un an après une Coupe du monde plutôt décevante, les hommes du Mexicain Javier Aguirre Onaindía auront à cœur de se racheter dans leur compétition favorite», estime la rédaction d’Eurosport.
 
En principal outsider, Eurosport voit les Lions de l’Atlas: «Sur le papier, le Maroc a fière allure: Hakim Ziyech, Younès Belhanda, Mehdi Benatia, Nordin Amrabat, Nabil Dirar, Achaf Hakimi… Très cohérente et solide aussi bien offensivement que défensivement, la sélection marocaine sera l’une des équipes à suivre durant cette compétition». En plus de cela, Hervé Renard connait parfaitement la CAN, où il a été entraîneur lors de deux sacres: Côte d’Ivoire en 2015 et Zambie en 2012.

Ceci dit, nos confrères chez Eurosport n’ont pas manqué le début d’année catastrophique des Lions de l’Atlas qui cumulent trois défaites et un nul. Le Sénégal est lui aussi parmi les favoris de la compétition, sauf que les Lions de la Teranga n’ont jamais décroché le titre ultime et n'ont même dépassé les quarts de finale qu’à une seule reprise, en 2002. La première nation africaine au classement FIFA (24e) débarque en Egypte avec le plein de confiance.

Avec un groupe rajeuni, la Côte d’Ivoire fait figure d’outsider, elle aussi, quatre ans après son dernier titre continental. Les Eléphants ont connu un passage à vide, après une élimination au premier tour de la CAN en 2017 et une non-qualification pour la Coupe du monde 2018, mais semblent avoir retrouvé la forme. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous