Filinfo

Foot

Le Raja, club africain le plus populaire

© Copyright : DR
Le Raja est le club africain le plus populaire. Ce sont les internautes du média espagnol Marca qui ont choisi les Verts, loin devant le Wydad.
A
A

Dans un sondage proposé par Marca, les internautes du média espagnol étaient invités à désigner les clubs les plus populaires de chaque continent.

Le Real Madrid arrive premier en Europe, Boca Junior est leader en Amérique et Guangzhou Evergrande est au top en Asie.

Le Raja, lui, est premier au niveau des meilleurs clubs africains. Les Verts sont suivis d’Al Ahly (Égypte) et des Nigérians d’Enyimba. Le Wydad est, pour sa part, 4e devant le Zamalek. Le TP Mazemble arrive 6e, l’USM Alger est 7e, l’Espérance Tunis 8e et Mamelodi Sundowns 9e.

Le Raja a récemment remporté la Coupe de la CAF et joue la Supercoupe d’Afrique, le 29 mars à Doha (Qatar).

 

 

 

 

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

Voici les adversaires des clubs marocains en C1

Foot Ligue des champions CAF
Foot Ligue des champions CAF

L'Espérance de Tunis condamnée à 15 000 dollars d'amende

Foot Wydad
Foot Wydad

Toshack s’accroche à une star des Rouges


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Hervé renard chassé par les médias?

Le "résultat" WAC-ES Tunis bientôt connu

Annulation de l’AG de «Sport pour tous»

Mercato explosif en Liga espagnole

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue