Filinfo

Foot

Le Raja récupère Hafidi et Hadraf avant Enyimba

© Copyright : Saâd Aouidy
Absent du dernier rassemblement international des Lions pour la double confrontation contre les Comores, Abdelilah Hafidi a fait son retour à l'entraînement avec le Raja. Il en va de même pour Zakaria Hadraf.
A
A

Le milieu de terrain du Raja de Casablanca a repris les entraînements et sera prêt pour la réception d'Enyimba (Nigeria), mercredi prochain dans le cadre de la demi-finale retour de la Coupe de la CAF. 

Hafidi a contracté sa blessure lors du match aller contre le club nigérian, ce qui l'a poussé à déclarer forfait pour le stage des Lions de l'Atlas qui avaient une double confrontation contre les Îles Comores. Les Verts ont également vu Zakaria Hadraf faire son retour, après avoir subi une opération chirurgicale du nez. 

Pour rappel, le Raja s'est imposé à l'aller au Nigeria (0-1) et n'a besoin que d'un nul pour réserver sa place en finale de la Coupe de la CAF. 

 

 

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Agadir et Berkane de nouveau en Coupe de la CAF

Foot Coupe de la CAF
Foot Coupe de la CAF

Quand la fédération éthiopienne se plaint de Lekjaa

Foot discours d'adieu
Foot discours d'adieu

Vidéo. Le message d'adieu de Zakaria Hadraf


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

L'afrique sourit à Hervé Renard

La CAN se met sur son 32!

La CAN d’Egypte, un cru exceptionnel

Beni-Mellal investit dans le football

L'Affaire Hamdallah, dieu merci, est close

La CAF adopte le nouvel arbitrage

José Mourinho n’a plus la cote

Une CAN juteuse pour qui ira loin

Le Wydad en stage à Monastir?

La CAF inquiète après le décès de Morsi