Filinfo

Foot

Le Real Super champion..., c’est la faute à Valverde

© Copyright : DR
Kiosque360. S’il y avait en football un trophée récompensant la «faute à bon escient» de l’année, il sera incontestablement attribué au joueur du Real Madrid, Federico Valverde. Son carton rouge, mérité et méritoire, lors de la finale de la Supercoupe d’Espagne, a été applaudi par la planète foot.
A
A

Dimanche dernier à Djeddah, au Complexe sportif Roi Abdallah Ibn Abdelaziz Ibn Saoud, le Real Madrid et son voisin de l’Atletico s’affrontaient en finale délocalisée de la Supercoupe d’Espagne.

A la 115e min, et alors que le score est toujours vierge et que les Colcheneros avaient la balle de match dans les pieds d’Alvaro Morata qui filait droit vers les buts adverses, Federico Valverde, pourtant milieu offensif et non défenseur, a sauvé le Real Madrid. Il a stoppé net Morata dans sa course par le biais d’un vilain tacle-pédale par derrière. Carton rouge évident et expulsion à 4 mn de la fin d'un match-marathon!

Sauf que Federico Valverde n'aura pas à rougir de son carton. Il va en effet voir son «vilain» geste unanimement applaudi par la presse et les professionnels du football, rapportent les sites de RMC Sport et BFM.TV, ce lundi 13 janvier. En effet, ce «sacrifice», comme l’a qualifié un tweet à chaud de Canal sport football, a finalement permis à l’Uruguayen fautif de faire d’une pierre deux coups. Il a ainsi remporté deux trophées. L'un, personnel, de meilleur joueur de la rencontre et, l'autre, de la Supercoupe d'Espagne pour son club qu’il a maintenu en vie jusqu’aux tirs au but… fatidiques pour les matelassiers.

Ironie du sort, au moment de rejoindre les vestiaires suite à son expulsion, Valverde a été félicité sur le bord du terrain, et en premier, par l’entraîneur même de l’Atletico Madrid. Dans une déclaration au quotidien espagnol Marca, Diego Simeone a été franc: "Je pense que le prix de l'homme du match est mérité parce qu'il a gagné le match sur cette action. Je lui ai dit que j’aurais fait la même chose à sa place et de ne pas s'inquiéter. Il a fait ce que j’aurais fait. Maintenant, il faut voir combien de matchs il va manquer."

Même son de cloche, bien évidemment, chez Zinedine Zidane, qui a encensé son poulain: "Il a été nommé meilleur joueur du tournoi et je me réjouis pour lui, parce qu’il a fait un grand travail. Je suis certain qu’il cherchera à partager ça avec ses coéquipiers. La faute? Il a fait ce qu’il fallait faire. C’est une faute grossière mais il a bien fait. Il s’est excusé auprès d’Alvaro et c’est le plus important au final."

Le site de RMC Sport conclut par un autre tweet de l’un de ses consultants, selon lequel, "quand on connaît un minimum de football et les gens du football, on ne peut que saluer le geste du jeune uruguayen du Real qui a sauvé son équipe et permis le titre." Une "faute d'anthologie" en somme que le club merengue peut graver en lettres d'or sur la 11e supercoupe de son histoire.

Par Deychillaoui Mohamed
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous