Filinfo

Foot

Le stade de Bujumbura, premier adversaire des Lions

© Copyright : DR
Kiosque360. Après le match contre la Mauritanie, le groupe de Vahid Halilhodzic devra s’envoler au Burundi pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2021. Un voyage à haut risque pour les Lions qui devront faire face au mauvais état de la pelouse.
A
A

Voilà une donne à ne pas prendre à la légère. La rencontre qui opposera mardi prochain les Lions de l’Atlas aux Hirondelles du Burundi s’annonce difficile à bien des égards. 

Tout d’abord parce que la rencontre aura lieu à l’extérieur, plus spécialement à Bujumbura. Ensuite parce que la pelouse du stade du Prince Louis Rwagasore est dans un piètre état. C’est ce que révèle un rapport présenté à Vahid Halilhodzic, selon Al Ahdath Al Maghribia du 16 au 18 novembre.

Les données du rapport présenté au sélectionneur national expliquent que la pelouse du stade de la capitale burundaise est juste impraticable. Et ce n’est pas tout, puisque le même constat s’impose pour le terrain annexe où devra s’entraîner la sélection nationale.

Rappelons que moins de vingt-quatre heures après leur rencontre face à la Mauritanie, les Lions de l’Atlas s’envoleront pour le Burundi dans le but de s’acclimater au mieux avec les conditions locales.

Vahid Halilhodzic a prévu deux séances d’entraînement au Burundi, précisent nos confrères arabophones. Dimanche d’abord, où ils devront s’entraîner sur le stade annexe, et lundi où ils s’entraîneront sur la pelouse du stade du Prince Louis Rwagasore qui accueille pas moins de 30.000 spectateurs. Bon vent quand même à nos Lions.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous