Filinfo

Foot

Le WAC prend au sérieux les menaces des ultras tunisiens

© Copyright : DR
Kiosque360. Le Wydad de Casablanca a peur pour ses supporters qui vont faire le déplacement en Tunisie pour le match retour de la finale de la Ligue des Champions.
A
A

Le Wydad de Casablanca serait prêt à ne pas jouer le match retour de la finale de la Ligue des Champions. Les rouges demandent aux autorités tunisiennes d’assurer l’intégrité physique de l’ensemble des supporters du club suite aux nombreuses menaces qu’ils ont reçues.

Selon Al Akhbar daté du 28 mai, les Marocains qui vont faire le déplacement à Tunis sont ciblés par une campagne agressive de la part des supporters tunisiens. Ces derniers promettent de faire des morts. 

Le Wydad, qui a dédié un accueil exemplaire à la délégation tunisienne, demande à l’Espérance de faire de même. Les dirigeants des Rouges expliquent aussi que tous les moyens ont été mis en œuvre pour protéger et garantir la sécurité des supporters tunisiens qui avaient fait le déplacement à Rabat vendredi dernier. 

Dans un communiqué, le Wydad explique qu’il va demander à la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et au ministère des Affaires étrangères de prendre ce déplacement au sérieux et de garantir une sécurité maximale à l’ensemble des Marocains, staff et supporters, qui iront à Tunis. Le club casablancais a aussi demandé à la Confédération africaine de football de faire le nécessaire pour protéger les supporters. 

Par ailleurs, les dirigeants du Wydad ont aussi critiqué l’arbitre de la rencontre qui s’est déroulée à Rabat. L’Égyptien a, selon Saïd Naciri, gâché lae match en accumulant les erreurs qui ont pénalisé le club marocain. Le président du club estime même que les erreurs étaient voulues, vu que même en utilisant la VAR l’arbitre n’a pas pris les bonnes décisions.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous