Filinfo

Foot

Le Wydad veut se séparer de ses joueurs étrangers

© Copyright : DR
Kiosque360. Le Wydad de Casablanca veut renforcer son effectif, mais il a besoin de dégraisser. Quelques joueurs devraient changer d’air dans le prochain mercato.
A
A

Beaucoup de choses risquent de changer dans les prochaines semaines au sein du Wydad de Casablanca. Selon le quotidien arabophone Al Massae daté du 5 décembre, le club cherche à se séparer de quelques-uns de ses joueurs étrangers lors du prochain mercato. Une décision prise après consentement de l’entraîneur serbe Zoran Manojlovic et du manager général, le Belge Paul Put. 

Le quotidien explique que Michael Babatunde, qui n’aurait pas beaucoup plu au coach, devrait être prêté jusqu’à la fin de saison. Gabriel Okechukwu, l’autre attaquant Nigérian du Wydad qui n’a pas atteint le niveau souhaité, devrait, lui, figurer pour la liste des joueurs à transférer. Zoran Manojlovic est certain qu’il n’aura jamais besoin de ce dernier qui n'a, tout de même, jamais réussi à scorer depuis son arrivée au Wydad en 2018, sachant que c’est un avant-centre. D'ailleurs, Okechukwu était proche de signer à Oued Zem pour un prêt, mais ke deal n’a jamais abouti, comme le rappelle le quotidien.

Le dernier joueur qui serait sur le départ, c’est le défenseur international ougandais Juuko Murushid. Même si celui-ci avait fait une belle Coupe d’Afrique avec sa sélection, il n’a pas eu la chance de jouer avec le Wydad de Casablanca.
 
Cette décision de se séparer de quelques-uns de ses joueurs étrangers permettra au club de signer avec d’autres qui auront un niveau supérieur et aussi d’alléger sa masse salariale. Zoran Manojlovic cherche un latéral gauche et un milieu de terrain défensif, selon nos confrères à Al Massae. Le public wydadi attend avec impatience le mercato hivernal pour que le club soit plus compétitif et notamment à l’échelle du continent.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous