Formulaire de recherche

Lekjaa prépare les élections de la CAF

lekjaa partenariat fédération centrafrique

© Copyright : DR

Posté le 15/02/2017 à 23h05 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 16/02/2017 à 12h40)

Kiosque360. Fouzi Lekjaa, le président de fédération royale marocaine de Football enchaine les signatures des partenariats avec différentes fédérations africaines, tout en ayant en tête les élections du 16 mars de la CAF.

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa enchaîne les signatures des partenariats depuis quelques semaines. La dernière en date, c’est celle qu’annonce le quotidien Al Massae dans sa livraison du 16 février. Le journal explique que le président de la FRMF a signé un partenariat avec les fédérations centrafricaine et béninoise. L’objectif de ces accords, c’est de pouvoir organiser prochainement des matchs amicaux entre les différentes sections des équipes nationales, notamment les minimes. Il est aussi prévu qu’un échange soit acté entre les fédérations en matière de formation des joueurs et principalement pour le football féminin.

Fouzi Lekjaa a expliqué que ces deux dernières signatures rentre dans le cadre d’une série de partenariats que la fédération a envie de nouer avec les fédérations africaines. «Nous confirmons avec ces signatures notre envie de consolider les relations avec les pays africains et notre objectif c’est de développer le football sur le continent en espérant être au cœur des stratégies», estime Fouzi Lekjaa, cité par le quotidien arabophone. Le président de la Fédération royale marocaine de football ambitionne, par ailleurs, d’avoir un siège au sein du comité exécutif de la confédération africaine de football (CAF). Les élections sont prévues pour le 16 mars prochain. Pour rappel, le Maroc est absent de toutes les instances de la CAF.

Le défi c’est de remettre le royaume au sein de la plus haute instance sportive du continent. «Nous allons prendre part aux élections et nous n’avons rien à perdre. Notre objectif c’est de rester présent et visible après le 16 mars à travers les commissions et pourquoi pas un jour atteindre les plus hautes fonctions», espère Lekjaa, selon Al Massae. Cela dit, dans un autre article, le quotidien rapporte que Mohammed Raouraoua a plus de chance d’avoir le siège au sein du Comité exécutif. Le président de la Fédération algérienne de football est connu pour être très proche de Issa Hayatou, le président de la CAF. Selon la presse algérienne, le Camerounais doit beaucoup à Raouraoua, notamment lors de sa réélection à la tête de la CAF.

Posté le 15/02/2017 à 23h05 Par Fayçal Ismaili