Filinfo

Foot

Lekjaa Vs Tessema, le grand pardon

L'arbitre international éthiopien Bamlak Tessema. © Copyright : DR
L'arbitre Bamlak Tessema a pardonné Fouzi Lekjaa, suspecté d'avoir agressé l'arbitre éthiopien le 26 mai en marge du match Zamalek-RSB en finale de la Coupe de la CAF.
A
A

Alors qu’il est sous la menace d’une suspension pour avoir agressé l’arbitre international Bamlak Tessema, Fouzi Lekjaa, le président de la FRMF et 2e vice-président de la CAF, vient d'être pardonné par l'Éthiopien.

"Je veux me concentrer sur ma carrière d'arbitre. Je ne veux pas perdre beaucoup de temps à me déplacer de bureau en bureau en quête de mesures disciplinaires. Donc, sans intervention d'aucun tiers, je le pardonne ", a déclaré Tessema. Ces propos ont été rapportés par le journaliste éthiopien Omna Taddele.

Le 26 mai dernier, lors de la finale retour de la Coupe de la CAF Zamalek-RSB (dont Lekjaa est président d’honneur), le dirigeant marocain aurait physiquement agressé Tessema. Le 9 juillet, la presse évoquait une suspension officieuse d’un an de toutes activités liées au football, mais aucune décision n'a été communiquée par la CAF.

Lire aussi: pourquoi Fouzi Lekjaa est ciblé dans la CAF

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Confédération africaine de football
Foot Confédération africaine de football

Amr Fahmy confirme sa candidature à la présidence de la CAF

Foot Gianni Infantino

1 commentaires /

  • kiri
    Le 22 Jul. 2019 à 16h41
    s'il y a eu agression, il doit y avoir sanction, c'est un pdt de FRMF que je veux et non pas d'un voyou ….
    Dans le sport, on doit etre digne ds la victoire comme ds la defaite …
    mais bon c'est l'Afrique avec son lot de surprise ( corruption même je pense .. que l'arbitre a reçu un dédommagement financier de la part de la FRMF ).
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous