Filinfo

Foot

Les Anglais se moquent du PSG

© Copyright : DR
La presse anglaise n’a pas eu la moindre pitié pour le PSG qui a subi une douche froide cette semaine à Anfield, face à Liverpool (3-2).
A
A

Il a manqué tout au Paris Saint-Germain, mardi face à Liverpool (3-2). La réussite, le savoir-faire et peut-être même l’envie. Le coach de l’équipe, Thomas Tuchel, et ses joueurs ne sont pas particulièrement inquiets, mais la presse anglaise n’a pas hésité à les détruire.

Le quotidien généraliste The Independent n’a pas la moindre pitié pour Tuchel et "sa bande de super-egos". "Nous avons vu ce qu'un simple club peut faire face à une vraie équipe", analyse le média.

Le Daily Mail, lui, n’a aucune pitié pour Neymar, qui a été invisible hier: "est-ce que Neymar est incroyablement talentueux? Certainement. Est-il aussi courageux que d'autres qui ont réussi avant lui? Peut-être pas". Le quotidien estime même que l'attaquant brésilien n’aurait pas sa place chez les Reds à cause de "sa façon de jouer".

Jonathan Wilson, l’éditorialiste du Guardian, n’a, pour sa part, pas la moindre limite: "que sont-ils? Un projet dédié à l'arrogance de Neymar? Un placement de produit étrange de la part de Nike? Une machine à laver la réputation du Qatar? Ce PSG ne s'améliore pas avec le temps". C'est dit!

 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Compétitons CAF
Foot Compétitons CAF

Vidéos. Quel bilan africain pour les clubs marocains?

Foot Mercato
Foot Mercato

Mauro Icardi intéresse le Paris Saint-Germain

Foot Compétitions CAF
Foot Compétitions CAF

Le programme du week-end africain des Marocains


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech