Filinfo

Foot

Les binationaux marocains adoubés aux Pays-Bas

© Copyright : DR
Kiosque360. La Fédération néerlandaise de football revoit sa stratégie de communication avec les jeunes joueurs maroco-hollandais pour les convaincre de choisir le maillot de son équipe nationale au détriment du Maroc..
A
A

Décidément l’attractivité de l’équipe nationale marocaine auprès des binationaux maroco-néerlandais dérange les dirigeants du football hollandais. La Fédération royale néerlandaise de football vient de revoir sa stratégie en matière de suivi des joueurs binationaux, notamment dans les sections des jeunes au sein des clubs et centres de formation.

Plus d’efforts seront désormais fournis pour convaincre ces joueurs de porter les couleurs des Pays-Bas, nous apprend le quotidien arabophone Al Akhbar dans son édition du jeudi 12 décembre.

Selon une source citée par le quotidien arabophone, des observateurs de la fédération hollandaise mènent une campagne auprès des clubs hollandais pour cibler les joueurs binationaux les plus prometteurs. Plusieurs réunions ont notamment été tenues avec ces joueurs et leurs familles. Les clubs visités sont l’Ajax Amsterdam, le PSV Eindhoven, le Feyenoord Rotterdam, l’Utrecht FC et l’AZ Al Kamar.

Contrairement à ce qui se faisait avant où la fédération hollandaise forçait ces joueurs à faire un choix de sélection depuis leur jeune âge, aujourd’hui il s’agit  de faire de l’accompagnement et de l’encadrement. De toute façon les joueurs ont jusqu’à 21 ans pour changer d’avis et opter pour tel ou tel pays, selon réglementation FIFA.

A en croire les médiax néerlandais, la génération de Hakim Ziyech, Noureddine Amrabat et Karim Ahmadi a énormément influencé les jeunes joueurs maroco-hollandais pour choisir le Maroc. D’autant plus que la sélection marocaine était présente lors de la dernière Coupe du monde en Russie, ce qui n’était pas le cas pour les Pays-Bas.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous