Filinfo

Foot

Les clubs abordent le mercato sans le sou

© Copyright : DR
Kiosque360. Alors que le mercato d’hiver commence ce weekend, les clubs s'apprêtent à effectuer des dépenses sans rapport avec leur capacité de remboursement. Un problème qui inquiète la fédération et expose les clubs aux foudres de la Fifa.
A
A

A en croire le quotidien Assabah du 20 décembre, une grande inquiétude règne au sein de la fédération en raison de la détérioration des finances des clubs de la division de l’élite et de la deuxième division.

En cause, la sanction infligée par la Fifa au Chabab Rif Al Hoceima aurait poussé la fédération à se pencher sur la situation financière des clubs pour éviter d’autres sanctions qui mettraient à mal la réputation du football marocain.

Le quotidien rapporte que la possibilité de transformer les dettes des présidents de clubs en actions dans les sociétés sportives créées ou à créer a été évoquée, mais l’explosion des dépenses et la faiblesse des revenus rendent cette option impossible à mettre en pratique.

En effet, les salaires des entraîneurs, des joueurs et des cadres du club, rapportés aux revenus, créent un grave déséquilibre, et en l’absence de la formation des jeunes et le recours systématique au recrutement, la situation ne fait qu’empirer.

Selon le quotidien Assabah, la responsabilité incombe à la fédération et son laxisme avec les clubs, ainsi que son incapacité à veiller au respect des cahiers de charges. La fédération est également tenue pour responsable du non-renouvellement du contrat de sponsoring avec Maroc Télécom, qui est arrivé à expiration le 30 juin dernier, sans qu’un nouveau sponsor ne soit choisi.

Pour ne rien arranger, le mercato d’hiver débute ce vendredi 20 décembre pour se poursuivre jusqu’au 16 janvier. Une occasion pour les clubs de dépenser plus d’argent qu’ils ont dans leurs caisses, même si la fédération leur conseille la prudence et la gestion en bon père de famille.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous