Filinfo

Foot

Les Comores exigent une CAN sans Cameroun

© Copyright : DR
Kiosque360. Après la décision de la CAF de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun, l’équipe nationale de ce pays risque une élimination de la compétition selon une application stricte du règlement réclamée par les Iles Comores. Explications.
A
A

Les malheurs du Cameroun se suivent et se ressemblent. Après s’être fait retirer l’organisation de la CAN, le pays, à en croire le portail Sofoot du 11 décembre, a perdu sa qualité d’hôte de la compétition, et de ce fait n’est plus qualifié d’office pour la CAN 2019 qui se jouera du 15 juin au 14 juillet dans un autre pays non encore désigné

Après sa défaite contre le Maroc (2-0), le Cameroun caracole à la deuxième position du Groupe B, talonné par les Iles Comores. Les deux pays s’affronteront en mars prochain pour une place de qualification à la CAN 2019.

Or, les Comoriens, pas sûrs de gagner contre des Lions indomptables revanchards, ont déplacé la compétition de la pelouse vers le terrain des instances juridiques de la CAF. Comment ? Lors d'une récente sortie médiatique, le président de la Fédération comorienne de football (FCF), Said Ali Outhmane, s’est appuyé sur l’article 92 du règlement de la CAF pour exiger l’élimination pure et simple du Cameroun de la compétition

«Si une association qui a obtenu l’organisation du tournoi de la Coupe d’Afrique des nations se désiste ou se fait retirer l’organisation, il lui sera infligé, outre les sanctions disciplinaires comme la disqualification de son équipe, une amende», a-t-il déclaré.

Pour rappel, la Zambie é été disqualifiée de la CAN de 1988 qu'elle n'a pu organiser. De même, le Maroc a été condamné à la disqualification de la compétition, assortie d’une amende lorsqu’il a décliné l’organisation de la CAN 2015 en raison de l’épidémie d’Ebola. Il a fallu toute la ténacité du royaume devant le TAS pour éviter les sanctions pécuniaires et l’élimination de la CAN suivante.

Aujourd’hui, le Cameroun devra faire parler son savoir-faire juridique et ses manœuvres dans les coulisses de la CAF pour venir à bout des ambitions des Iles Comores.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FRMF
Foot FRMF

Les dépenses pharaoniques de la FRMF pour la CAN 2019

Foot maroc-Algerie
Foot maroc-Algerie

Pour Benatia, le Maroc est meilleur que l’Algérie

Foot Algérie
Foot Algérie

Annoncé sur le départ, Djamel Belmadi reste avec les Fennecs


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, il ne faisait pas “trop chaud” à Doha

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Kiosque

Le rapport financier du Raja serait erroné

Les Lions de l’Atlas célébrés à Oujda

Tout est à refaire, selon Vahid

Beckham a flairé le filon Mbappé

Où se jouera Maroc-Mauritanie?

Divorce entre Fathi Jamal et Raja

La Botola aura ses bientôt ses retraites

L’OIT s’invite au Mondial 2022

Poker menteur autour de Hamdallah

Le TAS examinera les preuves du WAC