Filinfo

Foot

Les confessions de Fouzi Lekjaa

© Copyright : DR
Fouzi Lekjaa a tenu un long discours, ce lundi lors de la réunion entre la FRMF et la "famille du football national". En marge du bilan de la CAN, le patron du foot marocain s'est inquiété du manque d'attractivité de la Botola, et s'est exprimé sur son avenir à la CAF.
A
A

Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), s’est longuement exprimé face aux membres de la "famille du football national", à Skhirat, hier soir. En plus de dresser le bilan de la CAN et commenter la démission d'Hervé Renard, le dirigeant n'a pas manqué d'évoquer son action à la tête du football national.

Lire aussi: Lekjaa réagit au départ de Renard

Lekjaa prétend que s’il était contesté, il n’hésitera pas à quitter son poste de président: "si demain vous m’envoyez quelqu’un pour me dire "nous ne voulons plus de toi", je serais alors le premier à défendre le successeur que vous m’aurez choisi".

Lekjaa s'est ensuite exprimé sur les moyens mis en place pour développer le football national, regrettant que le championnat local reste peu attractif en Afrique. Il explique que des clubs comme Al Ahly (Égypte), le TP Mazembe (RDC) ou encore l’Espérance (Tunisie), séduisent plus les joueurs que le Wydad, à titre d'exemple: "en réalité et alors que nous avons plus de moyens, des pays qui nous concurrencent ont su faire des efforts colossaux alors que nous, membres du football national, étions dans un profond sommeil".

Le président de la FRMF a par ailleurs, posé un ultimatum aux clubs de Botola qui vont tous devoir se transformer en sociétés sportives avant le début de la saison 2019-2020. Sinon, pas de championnat pour les réfractaires qui "ne veulent pas le bien du football et ne doivent plus faire partie de notre famille".

Puis il a fortement critiqué le bilan de la DTN qui fera peau neuve la semaine prochaine: "le rendu de notre Direction Technique Nationale est médiocre", a-t-il déclaré.

Alors qu’il est sous le coup d'une suspension d’un an de toutes activités liées au Football, Lekjaa s’est défendu et a tiré sur ses détracteurs. Selon lui sa suspension "relève de la fiction". "Je ne comprends pas que des personnes se réjouissent si je suis suspendu. C’est ainsi que je suis gratifié? C’est une décision fictive qui ne réjouit que les malades".

Lire aussi: Pourquoi Fouzi Lekjaa est ciblé dans la CAF

Par Salwa Hosni
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot EN des locaux
Foot EN des locaux

Vidéo. Vahid, l'Algérie, la Botola... Houcine Ammouta dit tout

Foot démission
Foot démission

Ça spécule sur l’avenir de Fouzi Lekjaa

Foot Jeux africains 2019
Foot Jeux africains 2019

Pourquoi la CAF a proclamé le Maroc vainqueur face à l’Afrique du Sud


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Voyage périlleux du WAC chez El Merreikh

Lekjaa pressenti au gouvernement?

Les Pays-Bas blindent Ihattaren

Pas de nouvelle MSN au Barça

Les locaux divisent la FAF et la FRMF

Les 26 de Vahid connus ce lundi

La Botola et ses calendes grecques

CR7 pourrait arrêter cette saison

Le Raja protège sa marque

Ihattaren sera-t-il Lion ou Oranje?