Filinfo

Foot

Les joueurs du Raja réclament leurs arriérés

© Copyright : DR
Kiosque360. Les démons du Raja de Casablanca refont surface. Les joueurs du club réclament la deuxième tranche de leurs primes de signature, alors que Zakaria Hadraf cherche à aller ailleurs.
A
A

Le Bureau directeur du club, sous la présidence de Jawad Ziyat, doit faire face à une nouvelle tension financière. Les joueurs réclament la deuxième tranche de leurs primes de signature, qu’ils attendent depuis plus de cinq mois.

Ces mêmes joueurs espèrent pouvoir percevoir leurs droits avant la fin de la saison sportive et le début des vacances d’été. Selon des sources proches du club, le nouveau président a réussi à remettre de l’ordre dans les finances du club. La majorité des joueurs a en effet reçu ses arriérés qui datent de plusieurs années comme le rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar dans son édition du jeudi 9 mai.

Cette initiative de Jawad Ziyat a été bien accueillie par les joueurs, car elle rompt avec la mauvaise gestion d'antan. Partant de ce constat, les joueurs, dans un premier temps, ont renoncé à réclamer la deuxième tranche de leurs primes de signature. Toutefois, à l’approche du terme de la saison footballistique, ils ont commencé à mettre la pression sur leurs responsables.

Pour répondre à ces besoins financiers, les dirigeants rajaouis peuvent compter sur les 2,4 millions de dirhams de la Fédération royale marocaine de football, après s’être assurés de finir au moins deuxième de la Botola Pro. De plus, le Raja attend également de recevoir des revenus publicitaires. 

Par ailleurs, et toujours en relation avec les verts, l’attaquant Zakaria Hadraf n’a toujours pas renouvelé son contrat avec le club, à seulement 3 journées de la fin de la saison. Le quotidien arabophone précise que tous les signaux envoient le joueur loin du club, et rien ne laisse présager un renouvellement du contrat. D’ailleurs, Zakaria Hadraf aurait annoncé à ses proches sa volonté de partir, malgré les bons résultats et les trois titres remportés avec le Raja.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Raja de Casablanca
Foot Renaissance de Zémamra

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous