Filinfo

Foot

Les Lions de l’Atlas, 4e valeur financière en Afrique

© Copyright : DR
Kiosque360. Avec une valorisation de 351 millions d’euros, le Sénégal est l’équipe qui a la plus haute valeur financière en Afrique, devant la Côte d’Ivoire, l’Egypte et le Maroc.
A
A

A quelques jours du début de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, prévue cette année en Égypte, les analyses et comparaisons entre les équipes participantes fusent et meublent les pages sportives des journaux.

Cette fois-ci c’est le très célèbre site transfertmarkets qui y va de son classement des équipes africaines. Le classement prend en considération l’évaluation des sélections en fonction de la valeur financière des joueurs qui les composent. Ainsi, on apprend que c’est la sélection sénégalaise qui occupe le premier rang grâce à une valorisation de 351,27 millions d’euros, rapporte le quotidien arabophone Akhbar Al Yaoum dans son édition du lundi 10 juin. Le Maroc est, quant à lui, à la quatrième position avec une valorisation de 188 millions d’euros.

Les Lions des Teranga, qui cherchent toujours leur premier sacre continental, doivent leur classement à la présence de joueurs internationaux de renom. On parle ainsi de Sadio Mané, l’attaquant prolifique du club anglais de Liverpool, ou encore de Kalidou Koulibaly, le défenseur très en forme de Napoli.

En deuxième place du classement on retrouve le double champion d’Afrique en 1992 et 2015, la Côte d’Ivoire. La valorisation des éléphants s’élève à 327 millions d’euros. L’Egypte ferme le podium et se classe au troisième rang avec une valeur financière de près de 202 millions d’euros. Pour rappel la sélection des pharaons a à son actif 7 consécrations, soit le record absolu en Afrique. 

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Championnats africains
Foot Sélectionneur national

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous