Filinfo

Foot

Les Lions déçoivent contre le Burkina Faso

© Copyright : DR
Tenus en échec à Marrakech par les Étalons du Burkina Faso (1-1), les Lions de l’Atlas ont une nouvelle fois déçu. Fébriles défensivement et toujours aussi inefficaces devant, les Marocains doivent leur salut à une égalisation tardive du revenant Zouhair Feddal.
A
A

C’est peu dire que les Lions de Vahid Halilhodzic n’ont pas brillé pour la première du nouveau sélectionneur national. Dans un Grand Stade de Marrakech qui sonnait creux, la bande à Dirar est parvenue à arracher tardivement un match nul face à de séduisants Burkinabés (1-1). Retour sur cette rentrée poussive.

Soporifique
Pour leur premier match depuis l’élimination en Coupe d’Afrique des Nations, les Lions de l’Atlas n’ont pas montré leur meilleur visage. Le manque de cohésion et d’automatismes était criant, même si compréhensible compte tenu des nombreuses absences et d’un onze de départ inédit. Résultat, la première période fut indigeste, malgré quelques éclairs venus surtout des adversaires, qui ont su faire preuve de dynamisme et de mobilité dans les petits espaces, contrairement aux Lions qui manquaient de précision dans leurs initiatives.

Ziyech rate le coche
S’il a eu le mérite de se créer la première occasion du match sur un bon service de Sofyan Amrabat dès la 9e minute, Hakim Ziyech a encore manqué un penalty en sélection. Après un coup de pied de réparation inexistant accordé à Nabil Dirar (50e minute), le joueur de l’Ajax a manqué l’occasion de faire oublier son échec contre le Bénin dans le même exercice. Cette fois ce n’est pas le poteau qui a repoussé son tir mais le gardien des Étalons. Avec moins de conséquences… Sa réaction d’orgueil l’a ensuite poussé à exagérer les tentatives individuelles, en pure perte

Lire aussi : Hakim Ziyech le maudit!

Une égalisation en trompe-l’oeil
Suite au pénalty manqué par Ziyech, le match a pris une autre tournure. Les Burkinabés ont accéléré et trouvé la faille par Bayala, qui a profité d’une bourde de Munir El Kajoui (71e), entré à la place de Yassine Bounou à la mi-temps. Entre temps Taarabt et Carcela avaient fait leur entrée, apportant un peu de fraîcheur à l’entrejeu des Lions. Le Maroc finira par égaliser grâce à Zouhair Feddal (88e) bien placé après un centre de Fajr mal repoussé par la défense adverse.

Au final les joueurs de Vahid Halilhodzic arrachent le nul mais leur prestation n’a pas été à la hauteur des attentes. Trop de touches de balle, manque de fluidité dans les enchaînements offensifs et une défense à reconstruire sont des axes de travail pour le nouveau sélectionneur, qui doit rectifier le tir dès mardi contre le Niger.

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FRMF
Foot FRMF

Les Lions de l’Atlas et les millions de la défaite

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

La bonne entente entre joueurs, l’autre chantier de Vahid

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Boukhari tacle les footballeurs marocains, mais croit en Ihattaren


1 commentaires /

  • Jack
    Le 06 Sep. 2019 à 23h46
    "Le Maroc finira par égaliser grâce à Zouhair Feddal (88e) bien placé après un centre de Fajr mal repoussé par la défense adverse."

    Le centre est de Mehdi Carcela et non Fajr, c'est mieux de vérifier les infos avant de les publier.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Gullit ne comprend rien aux Marocains

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Kiosque

Lekjaa canarde la CAF

Fouzi Lekjaâ fait son show

Le Wydad saisit à nouveau le TAS

Un consultant italien limogé pour racisme

Le football tient son AG annuelle

Beaumelle bientôt fixé sur son sort

Halilhodzic en colère contre Belhanda

Ribéry déjà à l’aise en Italie

17 Marocains aux 17es Mondiaux d'athlétisme

La FIFA attend la CAF pour le Mundialito