Filinfo

Foot

Ligue des champions: tout sourit à Zinedine Zidane

© Copyright : DR
Zinedine Zidane a permis au Real Madrid de remporter la 13e C1 de son histoire, ce soir, en écrasant Liverpool (3-1). Le coach français, qui a gagné sa troisième Ligue des Champions consécutive, bénéficie d'une chance insolente.
A
A
Zinedine Zidane et le Real Madrid ont remporté la Ligue des Champions ce soir en disposant de Liverpool (3-1). Le coach est entré dans une toute autre dimension en gagnant une troisième C1 de rang. Ce qui intrigue, c’est la réussite exceptionnelle qui accmpagne le technicien depuis ses débuts sur le banc madrilène.

Ce soir encore, ça s’est confirmé. À la demi-heure de jeu, le pire est arrivé à Liverpool. Mohamed Salah, buteur de l’équipe et candidat potentiel au Ballon d’Or, s’est blessé à l'épaule après une chute, consécutive à un contact avec Sergio Ramos. Il est sorti en larmes.

À la 50e minute, c’est Karim Benzema qui marque un but gag sur une grossière erreur de relance du gardien Karius. 13 minutes plus tard, alors que Zidane vien de le faire entrer en jeu à la place d'Isco, Gareth Bale marque un but magnifique, un retourné acrobatique somptueux. Le pauvre Karius s'illustrera encore en commettant une faute de main qui consacrera définitivement le Real roi d'Europe.

Ces étranges coïncidences concernent toutes la finale de ce soir, mais Zidane bénéficie de cette chance folle depuis sa nomination, il y a deux ans et demi. Rien que cette saison en C1, il a éliminé la Juventus en quarts grâce à un penalty inespéré sifflé en toute fin de match.

En demie, il tombait sur un Bayern étrangement décimé par les blessures (Vidal, Robben, Neuer…) et, au retour, un penalty n’a pas été sifflé alors que Marcelo a touché le ballon de la main. dans la même rencontre, le gardien du Bayern a aussi offert un but inespéré à Karim Benzema pour sceller le sort du match et propulser les Merengue en finale.Vous pensez toujours que c’est le fruit du hasard?

En tout cas, il travaille dur depuis son passage en équipe première. C’est un vrai meneur d’hommes qui sait tourner n’importe quelle situation à son avantage et un pro des grands matchs à haute intensité. Le meilleur entraîneur au monde. Mais Zidane, c'’est plus que du coaching gagnant, c’est une chance inouïe. Le technicien est décidément né sous une bonne étoile. 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Vidéo. La Ligue des Champions dévoile sa nouvelle identité visuelle

Foot Ligue des champions
Foot Ligue des champions

Real Madrid-Liverpool: Karius victime d'une commotion cérébrale

Foot Real Madrid
Foot Real Madrid

A quoi va ressembler le Real Madrid post-Zidane?


1 commentaires /

  • Abderrahim
    Le 26 May. 2018 à 21h58
    Bon boulot
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Kiosque

Mondial maroco-algérien? El Khalfi évasif

L'autocritique et la confiance de Dirar

Le FC Bâle intéressé par Ahaddad

La barbichette porte-bonheur de CR7

Le Maroc a gagné une équipe d’avenir

Les lions ont stressé le président portugais

Ça se gate entre Benatia et Hadji

Lions de l'Atlas: autopsie d'une élimination

Mondial 2030: Le Maroc en solo?

120 millions de dirhams pour le Mondial russe