Formulaire de recherche

Lions de l'Atlas: la FRMF veut récupérer Munir El Haddadi en équipe nationale

Munir El Haddadi

Munir El Haddadi lors de sa première et seule sélection avec l'Espagne.

Munir El Haddadi lors de sa première et seule sélection avec l'Espagne.
© Copyright : DR

Posté le 07/12/2016 à 17h42 par Ismail El Fassi (Mise à jour le 07/12/2016 à 18h07)

Kiosque360. Rien n’est perdu pour Munir El Haddadi. Le joueur du FC Valence peut toujours porter les couleurs de l’équipe nationale. Il pourra même jouer la prochaine CAN du Gabon avec les Lions de l'Atlas, si la FRMF fait preuve de célérité.

Munir El Haddadi pourrait toujours porter les couleurs de l’équipe nationale, malgré sa sélection avec la Roja espagnole. C’est en tout cas, l’information rapportée par le quotidien arabophone Al Massae, dans son édition du 8 décembre. Le quotidien précise par ailleurs que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) s’est activée dernièrement pour étudier la possibilité que la star du FC Valence puisse prendre part à la prochaine Coupe d’Afrique.

La FRMF compte s’appuyer sur quelques articles dans la réglementation de la FIFA pour donner ce cadeau à Hervé Renard, à la veille du la CAN du Gabon. Selon nos confrères d’Al Massae, le premier point sur lequel la FRMF pourrait fonder son argumentaire, est le fait qu’El Haddadi n’a pas fait partie du groupe qui a défendu les couleurs de l’Espagne lors de la dernière coupe d’Europe en France. Ensuite, l’âge du joueur, qui ne dépasse pas 23 ans, est lui aussi un argument favorable pour le Maroc.

A en croire la publication, un joueur peut toujours décider de changer de sélection s’il a une double nationalité et que son âge ne dépasse pas 23 ans. À condition qu’il ne participe pas avec les Lions de l’Atlas à la même compétition à laquelle il a été sélectionné avec l’Espagne, c’est-à-dire les éliminatoires de la coupe d’Europe.

Selon des sources de la publication, Munir El Haddadi aurait déjà donné son accord de principe pour basculer et jouer pour les Lions de l’Atlas, lui qui avait choisi l’équipe nationale espagnole en 2014. Seulement, et depuis les 5 minutes qu’il a jouées contre la Macédoine, il n’a plus été sélectionné. Une donne qui aurait fait changer d’avis au joueur formé au FC Barcelone.

Posté le 07/12/2016 à 17h42 Par Ismail El Fassi