Filinfo

Foot

L'Iran persiste, les femmes restent interdites de stade

© Copyright : DR
Une centaine d'Iraniennes ont assisté, mardi soir, à un match amical entre l'Iran et la Bolivie. Une autorisation exceptionnelle, qui ne se répétera plus, affirme le procureur général iranien.
A
A

Le procureur général iranien a averti mercredi qu'il ne laisserait pas se répéter l'autorisation exceptionnelle donnée la veille à des femmes d'assister à un match de football masculin dans un stade, décision conduisant selon lui "au péché", selon l'agence de presse iranienne Mehr.

"Je suis en désaccord avec la présence de ces femmes hier au stade Azadi. Nous sommes un État islamique, nous sommes Musulmans", a déclaré Mohammad Jafar Montazéri, selon Mehr.

Mardi soir, une centaine d'Iraniennes ont été admises au stade Azadi de Téhéran pour assister à un match de football amical entre l'Iran et la Bolivie, après autorisation des autorités locales.

Selon Mehr, M. Montazéri a mis en garde contre toute récidive: "Nous nous occuperons de tout responsable cherchant à autoriser à tout prix la présence de femmes dans les stades", a-t-il dit.

"Qu'une femme aille au stade et se retrouve face à des hommes à demi nus dans des habits de sport, cela conduira au péché", a-t-il ajouté.

Depuis la révolution islamique en 1979, les femmes n'ont pas le droit de se rendre dans les stades en Iran pour voir des hommes jouer au football, officiellement pour les protéger de la grossièreté masculine.

Cette mesure est régulièrement critiquée au sein même du système politique iranien. Le président Hassan Rohani, qui passe pour un modéré, a dit à plusieurs reprises sa volonté de voir les femmes accéder aux stades, mais ce projet se heurte à l'opposition des ultraconservateurs.

A l'approche du match retour de la demi-finale de la Ligue des champions asiatique entre le club Persépolis de Téhéran et l'équipe qatarie Al-Sadd prévu pour le 23 octobre, le bruit a couru dans la capitale iranienne que des femmes pourraient de nouveau être autorisées au stade Azadi pour cette rencontre.

Mais selon l'agence de presse Mehr, M. Montazéri a déclaré qu'il ordonnerait "au procureur de Téhéran d'agir" en pareil cas.

 

 

Par Le360 (avec AFP)
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Ligue des Champions Asie
Foot Ligue des Champions Asie

Iran: enfin des femmes au stade

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Diapo. Où vont jouer les Lions de l'Atlas?

Foot Botola
Foot Botola

Le MCO déménage à Berkane


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?

HUSA-Raja, le choc du week-end

Neymar remonté contre la presse

La presse camerounaise sereine

Un week-end avec plusieurs finales

Naciri-Girard, place au duel juridique

Le Maroc n'a jamais battu le Cameroun

Dembélé, un mauvais locataire

Les coachs continuent à défiler au WAC