Filinfo

Foot

L’ombre d’un nouvel assassinat plane sur la sélection colombienne

© Copyright : DR
Expulsé lors de la défaite de la Colombie contre le Japon, le milieu de terrain Carlos Sanchez a reçu des menaces de mort de la part de quelques supporters mécontents.
A
A

L'histoire ne se répète pas, elle bégaie. 24  ans après l’assassinat du défenseur colombien Andrès Escobar, auteur d’un but contre son camp lors de la Coupe du Monde 1994, c’est au tour d’un autre joueur des Cafeteros de recevoir des menaces de mort.

Lors de la défaite contre le Japon (2-1), Carlos Sanchez a concédé un penalty et récolté un carton rouge, trois minutes seulement après le coup d’envoi de la partie.

Ce geste a suscité la fureur de certains supporters colombiens qui ont été jusqu’à proférer des menaces de mort contre le joueur sur les réseaux sociaux. “Si Andrés Escobar a été tué pour un but contre son camp, alors Carlos Sanchez devrait être abattu”, a écrit un internaute.

Suite à ces menaces, la police colombienne a ouvert une enquête.

Par Mohamed Yassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Japon
Foot Japon

Vidéo. Iniesta reste le maître de la passe

Foot Economie
Foot Economie

Combien a rapporté le Mondial à la Russie?

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Koscielny, l'homme qui souhaitait le malheur des Bleus


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir

Le Hassania d'Agadir parle leadership

Vers un 6e Ballon d’or pour Ronaldo?

C'est parti pour les coupes de la CAF

Maroc-Cameroun, ça se prépare

Banzarti de retour au Wydad?

Au Barça, la politique gêne le foot

Alami débloque un budget pour les JO 2020