Filinfo

Foot

L’UAFA pose ses conditions au Raja et au Wydad

© Copyright : Adil Gadrouz
Kiosque360. Pour garantir la réussite de la nouvelle édition du championnat arabe des clubs, l’UAFA a mis en place des conditions assez sévères.
A
A

L’Union des associations arabes de football (UAFA) souhaite vraisemblablement faire réussir la première édition de la nouvelle formule du championnat arabe des clubs. Les organisateurs du tournoi ont même décidé d’imposer une série de règles que les clubs participants s’engagent à respecter.

Pour le quotidien Al Ahdath Al Maghribia daté du 2 août, cette mesure se comprend parfaitement, au vu des moyens financiers que l’UAFA met à la disposition des clubs. Ces restrictions s’appliquent donc aux deux clubs marocains qui vont y participer, à savoir le WAC et le Raja.

Premièrement, les participants devraient respecter le calendrier mis en place par les organisateurs, notamment pour le dépôt de la liste des joueurs. Ainsi, le club qui déroge à la règle devra s’acquitter d’une amende de 5000 dollars. Si un entraîneur refuse de se présenter à la conférence de presse, ou le club tarde à rentrer sur le terrain, ou encore s’il refuse de mettre le logo de la compétition sur le côté droit de son maillot et celui du fair play sur le côté gauche, il devra là encore payer une amende de 5000 dollars.

L’UAFA exige aussi des clubs, notamment les casablancais, d’informer les équipes hôtes de leurs calendriers et principalement l’heure à laquelle les délégations atterrissent. En cas d’erreur, le club sera obligé de payer une amende de 2000 dollars. Un montant similaire sera exigé si aucun membre fédéral ne fait partie des délégations. On apprend aussi que les clubs doivent aligner leur équipe-type, composée des meilleurs joueurs de l’effectif. Si cette règle n’est pas appliquée, le club paiera dans ce cas 25.000 dollars comme amende.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous