Filinfo

Foot

L’UNAF appuie une candidature commune nord-africaine

© Copyright : DR
Kiosque360. L’Union nord-africaine de football (UNAF) a récemment tenu une réunion dans laquelle elle a abordé certains points, dont celui d’une candidature commune entre les trois pays du Maghreb pour organiser la Coupe du Monde 2030.
A
A

L’Union nord-africaine de football (UNAF), qui regroupe les cinq fédérations de l’Afrique septentrionale (Maroc, Algérie, Tunisie, Libye et Egypte), a récemment tenu une réunion dans laquelle un certain nombre de propositions ont été discutées, rapporte le quotidien Al Akhbar dans ses pages sportives du mardi 21 août. L’une des propositions phares discutées lors de cette réunion de travail et que les joueurs des cinq pays de l’Afrique du Nord ne puissent plus être considérés comme des étrangers en matière des transferts entre les pays de l’UNAF.
 
Pour le cas du Maroc par exemple, si cette proposition est prise en compte, un joueur de nationalité libyenne peut prétendre jouer dans un club de la Botola même s’il ne cumule par les dix sélections que doit respecter tout joueur africain avant de pouvoir jouer dans le championnat marocain. Dans cette même réunion, l’UNAF a également proposé la mise en place d’un dossier de candidature pour l’organisation de la Coupe du Monde 2030.
 
Après l’échec du Maroc, en juin dernier, contre le dossier tripartite nord-américain, qui a remporté l’organisation de la Coupe du monde 2026, les pays nord-africains veulent cette fois partir renforcés pour la course à l’organisation de la Coupe du Monde 2030. L’UNAF a effectivement évoqué la présentation d’un dossier par trois pays de l’Afrique du Nord, comprendre le Maroc, l’Algérie et la Tunisie.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mondial 2030
Foot Mondial 2030

4 nouveaux pays veulent concurrencer le Maroc

Foot Mondial 2030
Foot Mondial 2030

Tous ensemble pour organiser le Mondial?

Foot Mondial 2030
Foot Mondial 2030

Les Britanniques veulent concurrencer le Maroc


3 commentaires /

  • benissnassen
    Le 21 Aug. 2018 à 15h36
    aidoukoum moubarak . j irai dans le même sens et, si le Maroc veut organiser une coupe du monde éviter de s associer avec les pays du Maghreb, aucune chance il vaut mieux de travailler et trouver les centres d intérêts avec l Espagne et voir un autre pays européen la au moins le Maroc aura un espoir d organiser une coupe du monde .
  • Pragmacom
    Le 21 Aug. 2018 à 15h32
    j'ai toujours vu d'un mauvais oeil cette fixation sur l'organisation du Mondial par le Maroc. Ce serait un gouffre financier, des retombées économiques très incertaines , et une chance de l'obtenir quazi nulle devant des candidatures groupées Européennes ou Sud-Américaines.
    Nous n'aurons pas l'appui des sponsors pertinents, ni des poids lourds financiers qui engageraient leurs capitaux et leur image dans un projet porté par des "petits pays" (le Qatar n'a pas le même profil).
    Si nous nous asocions en plus à l'Algérie, c'est la certitude d'un handicap supplémentaire (raisons de sécurité, d'infrastructures et politiques).
    Une petite chance éventuellement avec les Ibériques, mais ils ne sont pas chauds pour un tel projet. En plus de leur expérience (l'organisation de leur mondial nétait pas une réussitée économique), ils ne sont pas convaincus de notre capacité à accueillir le mondial. Ils l'ont d'ailleurs vu avec l'organisation de leur suoercoupe Barcelone-Séville à Tanger dernièrement. La Police Marocaine a peiné à protéger même l'autocar de Séville avec tous les enfants aggripés autour, les problèmes de retransmission TV, etc.
    D'ailleurs la majorité des nations ayant organisé un mondial a mordu la poussière financièreement. En Afrique du Sud et au Brésil par exemple, les infrastructures réalisées à grands frais et terminées péniblement se sont retrouvées à l'abandon après l'évenement (rentabilité déficiente). Idem au Japon et en Corée.
    Nous ferions mieux de conscrer ces moyens à l'enseignement, la formationintélligente et aux investissements innovants, inclusifs et générateurs de richesses et de jobs durables.

  • Oujdi
    Le 21 Aug. 2018 à 08h53
    Surtout pas ! On va bien ramer avec cette dictature qui n'a même pas d'hôtels dignes de ce nom, ni de terrains aux normes de la Fifa et on n'organise pas un évènement avec des ingrats haineux et jaloux bâtards, qui hébergent, arment et financent des terroristes polizbel, un peu de jugeote Messieurs surtout pas avec un boulet !
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir

Le Hassania d'Agadir parle leadership

Vers un 6e Ballon d’or pour Ronaldo?

C'est parti pour les coupes de la CAF

Maroc-Cameroun, ça se prépare

Banzarti de retour au Wydad?

Au Barça, la politique gêne le foot

Alami débloque un budget pour les JO 2020

500 millions de dirhams, c'est le coût de la VAR