Filinfo

Foot

Mais que faisait Halilhodzic à Berrechid?

© Copyright : DR
Kiosque360. Le sélectionneur national a été aperçu sur les gradins du stade de Berrechid, où il supervisait la rencontre de Botola qui a opposé ce weekend le Youssoufia local au FUS de Rabat. Une présence qui a surpris plus d’un.
A
A

On l’avait perdu de vue depuis un bon bout de temps, voilà que Vahid Halilhodzic réapparait subitement, là où on l’attendait le moins. Le sélectionneur de l’équipe nationale de football a été aperçu sur les gradins du stade de Berrechid, où il suivait le match de la treizième journée de la Botola Pro entre le Youssoufia local et le FUS de Rabat. Un match qui s’est soldé par un but partout, rapporte le journal Al Akhbar du lundi 20 janvier.

Mais alors, que faisait le sélectionneur national à Berrechid? Une question qui a taraudé plus d’un, d’autant plus que des chocs plus prestigieux ont lieu lors de cette journée, comme la rencontre qui opposait dimanche la Renaissance de Berkane au Raja de Casablanca.

Toujours est-il que Vahid Halilhodzic semble prêter attention au rendement des Botolistes à quelques semaines du début des qualifications pour la prochaine Coupe d’Afrique des nations.

De son côté, le journal Al Massae évoque un chamboulement des dates des prochaines rencontres des Lions de l’Atlas après que la Confédération africaine de football a décidé d’avancer la CAN camerounaise au mois de janvier 2021. Alors que le Maroc devait débuter les qualifications au Mondial 2022 au mois de mars prochain, les Lions de l’Atlas devront à la place jouer une double confrontation contre la République centrafricaine pour le compte des éliminatoires de la CAN.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Éliminatoires CAN 2021

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous