Filinfo

Foot

Malawi-Maroc: le onze de départ des Lions de l'Atlas

© Copyright : DR
Le Maroc affronte le Malawi aujourd'hui 14H à Lilongwe dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations. Découvrez le onze de départ concocté par Hervé Renard.
A
A

Pour affronter le Malawi dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019, Hervé Renard a laissé ses cadres au Maroc. Les Lions de l'Atlas étant déjà qualifiés, le sélectionneur a choisi d'incorporer dans son onze de départ, des Botolistes et des novices, à l'image d'Oussama Idrissi.

Gardien de but:

Munir Mohamedi (12)

Défenseurs:

Badr Banoun (4), Abelkarim Baadi (17), Yunis Abdelhamid (5), Oualid El Hajjam (3)

Milieux:

Youssef Aït Bennasser (15), Mehdi Bourabia (8), Abdelilah Hafidi (11)

Attaquants:

Ayoub El Kaabi (9), Oussama Idrissi (10), Zakaria Hadraf (7)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Le360sport
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Benatia réagit au départ de Renard

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Halilhodzic, premier choix pour remplacer Renard?

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

Le départ de Renard vu par la presse internationale


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Vive l'Algérie!

Khawa Khawa

Les femmes aux fourneaux, les cons à la radio

Et merde!

Par ici la baballe: on ne s’en foot plus!

C’est nous ou c’est le foot qui nous rend comme ça?

Egorgés, dites-vous?

Au nom du maire

Violence aveugle

Kiosque

Les Jeux africains évincent la Botola

Le jour j pour la fédération d’athlétisme

Renard fait ses adieux au Maroc

Le faux pas des Lions de l'Atlas expliqué

Quand la Botola a mal à ses "samsaras"

Vrai homonyme, fausse recrue

Le duo Ahmad-Lekjaa reprend le dessus

La CAN rapporte gros à la CAF

Un duel algéro-sénégalais indécis

Renard laisse des questions sans réponse