Formulaire de recherche

Maroc 2026 et United 2026 se croisent à Amman

Maroc 2026 à Amman

© Copyright : DR

Posté le 13/03/2018 à 00h03 par Ismail El Fassi (Mise à jour le 13/03/2018 à 00h10)

Kiosque360. En déplacement à Amman, Moulay Hafid Elalamy, président du Comité de candidature du Maroc à l’organisation du Mondial 2026 tente de rafler les voix de l’Asie de l’ouest. Et ce, malgré la présence des concurrents américains venus chercher des voix.

Dans le cadre des efforts du pays pour remporter l’organisation de la Coupe du monde dans son édition de 2026, le président du Comité de candidature du Maroc, Moulay Hafid Elalamy s’est déplacé samedi dernier à Amman, capitale de la Jordanie. Il a voulu profiter de la tenue de la réunion du Comité exécutif de l’Association des fédérations de football de l’Asie de l’Ouest (WAFF) pour promouvoir la candidature marocaine et essayer de convaincre.

Ce déplacement a été un véritable succès, comme le rapporte le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du 13 mars. La délégation marocaine a bénéficié d’un accueil chaleureux de la part du président de la Fédération jordanienne de football, le prince Ali ben Al Hussein, qui n’est autre que le frère du Roi Abdallah II de Jordanie.

Accompagné de Fouzi Lekjaa, président de la Fédération royale marocaine de football, Elalamy a tenu plusieurs réunions bilatérales avec les présidents des différentes fédérations de football de l’Asie de l’ouest. Pour rappel, la WAFF est constituée de 13 fédérations que sont la Jordanie, le Bahreïn, l'Arabie saoudite, la Syrie, la Palestine, l'Iran, le Koweït, l’Irak, les Emirats Arabes Unis, le Liban, le Qatar, Oman et le Yémen.

Les protagonistes du dossier concurrent ont eux aussi fait le déplacement jusqu’à Amman pour les mêmes raisons. C’est le président de la CONCACAF et le secrétaire général de la fédération mexicaine, qui sont venus défendre le dossier nord-américain, comme le rappelle le quotidien. 

Rappelons, par ailleurs, que les dossiers de candidature devront être transmis à la FIFA au plus tard le vendredi 16 mars. L'instance les examinera pour validation et les soumettra au vote des fédérations lors du 68ème Congrès de la FIFA prévu pour le 13 juin prochain, à la veille du coup d'envoi de la coupe du monde en Russie.

Posté le 13/03/2018 à 00h03 Par Ismail El Fassi