Filinfo

Foot

Maroc 2026: un mensonge gros comme le monde arabe

© Copyright : DR
Sept pays arabes sur 22 ont voté en faveur du dossier américain pour l’organisation de la Coupe du Monde en 2026. Peut-on donc continuer de parler de monde arabe?
A
A
Ils sont au nombre de 22 pays, et ne jurent (en théorie) que par les liens de sang, de la langue, d’une histoire et d’une géographie commune. Devant les caméras et à chaque occasion publique, ils certifient à qui veut l’entendre que l’unité et la solidarité passent avant tout et que rien ne vaut la fraternité devant les unir. Ils, ce sont les pays arabes. Mais le vote, qui s’est tenu aujourd’hui à Moscou pour désigner le pays organisateur de la Coupe du monde 2026 et qui a donné le trio Etats-Unis-Canada-Mexique largement gagnant au détriment du Maroc, a de nouveau apporté la preuve qu’il ne s’agit là que de belles paroles. La réalité est autre, la vérité ailleurs. Et une lecture du tableau des votes des pays arabes en donne la pleine mesure.

Un chiffre suffit: sept pays arabes frères, et non des moindres, ont voté pour United 2026. Il s’agit de l’Arabie Saoudite, des Emirats arabes unis, du Koweït, du Bahreïn, de l’Irak, de la Jordanie et du Liban. Autant dire que hormis le Qatar, la Syrie et l’Égypte, c’est tout le Moyen-Orient et le Golfe qui ont retourné leur gandoura (dishdash dans leur jargon local).

Si les pays du Maghreb (Algérie, Tunisie, Libye, Mauritanie) ont été naturellement unanimes à soutenir le Maroc, la belle surprise a émané de pays comme le Qatar, le Sultanat d’Oman et l’Égypte, ayant pourtant des liens très solides avec les États-Unis, mais aussi d’ États comme la Somalie, le Djibouti, le Yémen, les Comores, la Syrie ou la Palestine.

Reste le rôle on ne peut plus contre-productif qu’ont pu jouer d’autres pays, comme l’Arabie saoudite qui non seulement n’a pas voté pour le Maroc, mais a mis la pression sur nombre d’autres pays pour les convaincre d’opter pour le parrain militaire, industriel et politique américain. Ce n’est donc pas un hasard si toute la région a suivi, sous l’influence régionale terrible de la première réserve pétrolière au monde. N’est-ce d’ailleurs pas un certain Turki Al-Cheikh, patron du football saoudien, qui a mené tambour battant campagne en faveur du dossier américain?
Dès mars dernier, l’homme, qui est aussi un conseiller du prince héritier saoudien Mohamed ben Salmane, n’a pas caché ses intentions: “l’amitié et la fraternité ont beaucoup nui aux Saoudiens et la bonté consiste, aujourd’hui, à privilégier d’abord les intérêts de la nation qui sont au-dessus de toutes autres considérations”. “Ce qui m’intéresse, c’est que le Mondial 2026 se passe dans les meilleures conditions”, a-t-il dit. Avant d’enfoncer le clou: “En tant que président de l’Union arabe de football, je suis en train d’étudier le meilleur choix entre la candidature de l’Amérique et celle du Maroc. Dans tous les cas, notre voix sera accordée aux intérêts de l’Arabie saoudite et non pas pour autre chose”.

Une posture qui en a étonné plus d’un au sein de l’opinion publique de ces pays. Sitôt le soutien du sien exprimé à United 2026, Walid al-Tabtanai, député koweïtien, a déclaré avoir l’intention de saisir le Parlement pour exiger des explications à un tel alignement.

Le résultat, on l’a bien vu. Reste la consolation que, votes de pays arabes ou pas, le Maroc, loin derrière United avec seulement 65 voix contre 135, n’aurait jamais pu obtenir l’organisation de la Coupe du monde. Des failles dans le dossier marocain étaient visibles et le trio nord-américain, malgré les atouts du Royaume, constituait une véritable machine de guerre.

Par Youssef Bellarbi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Découvrez la loge de la FRMF à Saint-Pétersbourg

Foot La Brigade
Foot La Brigade

LE36. Ep171: Turki Al Sheikh convoqué par la brigade de son pays

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Vidéo: du rififi au Liban après le vote pour United


8 commentaires /

  • Larguat Alger
    Le 14 Jun. 2018 à 22h59
    Il me tarde de voir le Grand Maghreb émerger. In Cha ALLAH ces problèmes futiles vont se régler.
  • Plékhanov
    Le 14 Jun. 2018 à 14h07
    Foutez-nous la paix!Ces pays qui n'ont pas voté pour nous ne nous ont jamais lâchés sur le dossier de notre intégrité territoriale,nom de Dieu et c'est minfiniment plus important .
  • Farid
    Le 14 Jun. 2018 à 08h36
    Il me vient à l'esprit une position de SM le Roi quand il ne voulait pas rejoindre complètement le CCG en disant qu'il croyait au Maghreb Arabe. Il a été visionnaire. Tout le Moyen Orient (ou presque) a été contre nous. Et toute l'Afrique du Nord nous a soutenus. A méditer pour l'avenir.
  • Ilhame
    Le 14 Jun. 2018 à 08h05
    Svp, j'ai quelques questions :

    - sous prétexte qu'on parle la même mangue, qu'on ait les mêmes origines, etc nous devrions être solidaires, est-ce cela? Ca me parait communautariste comme logique et fait oublier que le fondement de toute relation passe par le respect de chacun et la considération que nous sommes avant tout des êtres humains.

    - pourquoi parler du monde arabe alors qu'il y a une diversité dans ce dit "monde" ?

    J'aurai plus imaginé un article sur les intérêts économiques, politiques et plus largement géo-politiques qui expliquent que beaucoup de pays n"ont pas voté pour le Maroc.
  • Ragi Hakim
    Le 14 Jun. 2018 à 07h20
    Il faudrait parler d'immondes arabes dans le cas des traitres au lieu de monde arabe. Ton ami et frère est celui qui se tient à tes côtes quad tu es dans le besoin.
  • Zack
    Le 14 Jun. 2018 à 06h55
    Monde arabe ??? Monde Musulman ? mais de qui se moque t'on ! il n'existe pas .. regardez ou en sommes nous ??? en 2018 ..... tout le monde nous met le BOUT ... et on s’entre tue entre nous, en plus de nous detester ..... en ce mois pieux et sacré du ramadan, nous sommes plutot la HONTE du monde !
  • Les Etats n'ont ni Ami ni Frère mais des Intérêts
    Le 14 Jun. 2018 à 05h41
    Tapez dans Google le phrase suivante """" Arabes, tragiquement ridicules """ et lisez l'article. La Fédération saoudienne de Foot représente-elle- vraiment la volonté du Peuple Saoudien ? !
  • Hakim Ragi
    Le 13 Jun. 2018 à 17h08
    Monde arabe, parlons d'immondes arabes.
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Hors jeu. Infantino, ce doux dictateur

Kiosque

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia