Filinfo

Foot

Matchs amicaux: Renard n’a que l’embarras du choix

© Copyright : DR
Kiosque360. Le grand chantier du Mondial a commencé pour les Lions de l’Atlas qui ont reçu des offres de grosses cylindrées qui désirent jouer des matchs amicaux contre le Maroc. Un avantage pour les Lions qui prépareront la Coupe du Monde dans des conditions optimales.
A
A

Après le tirage au sort du Mondial 2018, plusieurs sélections se seraient bousculées au portillon de la FRMF pour se porter candidates en vue de disputer des matchs amicaux contre le Maroc, révèle Al Akhbar du 6 décembre.  La Pologne, l’Angleterre et la Belgique auraient déjà exprimé officiellement leur souhait de jouer contre le Maroc.

En effet, les «Three Lions» anglais, logés dans le même groupe que la Tunisie, voient dans les Lions de l’Atlas une bonne répétition avant leur rencontre contre les Aigles de Carthage. Un calcul qui a motivé également l’Uruguay qui a exprimé le souhait de jouer en amical contre le Maroc, puisque les coéquipiers de Luis Suarez affronteront l’Arabie Saoudite et l’Égypte, en plus de la Russie.

Cette configuration met le Maroc dans une situation avantageuse qui permettra à Hervé Renard de mieux préparer son effectif et essayer de nouvelles recrues. Al Akhbar ajoute que parmi les joueurs qui pourraient rejoindre la sélection nationale, figure Adil Taârabt, qui fait des merveilles avec son actuel club italien de Genoa. Mais la vraie surprise serait l’arrivée de Munir El Haddadi qui est toujours en attente de l’autorisation de la FIFA.

Dans le groupe B où évoluera le Maroc, la concurrence est rude puisque les sélections de l’Iran, l’Espagne et le Portugal sont en cours de fixer leurs agendas des matchs amicaux. En effet, l’Iran disputera une rencontre contre l’Égypte ou la Tunisie, en plus de deux matchs contre des sélections européennes, tandis que le Portugal va officialiser sa demande pour jouer contre l’Algérie, dans le style de jeu est considéré comme proche de celui des Marocains.

Si Hervé Renard a déclaré que le chemin du succès au Mondial passerait nécessairement par une victoire contre l’Iran, Carlos Queiroz, le sélectionneur portugais de la sélection iranienne a déclaré qu’il ne compte pas venir en touriste en Russie. Renard est prévenu.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Tunisie-Maroc
Foot Tunisie-Maroc

Quelles notes pour les Lions en Tunisie?

Foot Lions de l'Atlas
Foot Lions de l'Atlas

2018, l'année des Lions en chiffres

Foot Tunisie-Maroc
Foot Tunisie-Maroc

Vidéo. Les Lions terminent l'année en beauté


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le DHJ repasse l'examen de la S.A

Le basket marocain à la dérive

Statu quo inquiétant au Wydad

Le Mondial 2030 divise en Espagne

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?