Formulaire de recherche

Matchs arrangés : le direct de la télévision au secours de la probité en deuxième division

Botola D2

© Copyright : DR

Posté le 18/05/2017 à 01h13 par Mohammed Ould Boah (Mise à jour le 18/05/2017 à 11h33)

Kiosque360: La télévision fera une descente en deuxième division. Non pas qu’elle y est rétrogradée, mais pour retransmettre en direct ses ultimes et décisifs matchs, et éviter ainsi les petits (et les grands) micmacs de fin de saison, qui font monter et descendre… les enchères.

 Pour une première, c’en est vraiment une. Le bouquet de la Société nationale de radiodiffusion et télévision (SNRT), qui prend de plus en plus de galons en matière de professionnalisation et de technicité, retransmettra simultanément, ce samedi 20 mai, quatre matchs de la Botola D2 en direct.

C’est en commun accord, selon une information rapportée par Assabah dans son édition du jeudi 18 mai, que la Fédération royale marocaine de football (FRMF) et la SNRT ont décidé la retransmission des quatre derniers matchs de la 2e division qui concernent directement la montée en Botola D1.

Le public pourra ainsi «témoigner» directement de la probité ou non de ces rencontres décisives. Surtout après les accusations proférées récemment par l’ex-membre du Comité directeur du Raja, Rachid El Boussairi, contre le Racing Club de Casablanca, actuellement leader de la Botola D2.

C’est justement le match que jouera le RAC, effectuant lors de cette dernière journée un périlleux déplacement au stade de Dcheïra, qui a le plus mobilisé les équipes techniques de la SNRT, vu le manque d’infrastructures dans ce stade «rural» du Souss. Il en est de même pour le stade municipal d’Oued Zem où le Rapide local (premier ex aequo au classement) doit accueillir le Widad de Fès, lanterne rouge de cette seconde division.

Par contre, le stade Cheikh Mohamed Laghdaf de Laâyoune, qui a abrité la dernière Coupe du trône et le match de gala de la Marche verte, ne posera aucun problème pour la SNRT en vue retransmettre en direct le match qui opposera le MAS de Fès (autre prétendant à la montée) et le Chabab El Massira de Laâyoune. Idem pour le stade Abou Bakr de Salé, bien équipé lui aussi, où l’AS Salé, quatrième candidat à la montée, recevra l’Union de Sidi Kacem.

Ces quatre matchs seront retransmis par Arriyadia, Al Amazighia, Laâyoune et une autre chaîne du bouquet qui reste à préciser. 50 techniciens de la SNRT et 16 cameramen veilleront donc à la retransmission de ces quatre matchs décisifs, sachant que le RAC et le Rapide de Oued Zem se partagent la 1re  place avec 47 points chacun, alors que le MAS et l’AS-Salé suivent avec 44 points chacun.

Posté le 18/05/2017 à 01h13 Par Mohammed Ould Boah