Filinfo

Foot

Meilleurs buteurs d’Europe: Salah deuxième

© Copyright : DR
Mohamed Salah est aujourd’hui le deuxième meilleur buteur d’Europe, devant Lionel Messi, Cristiano Ronaldo ou Edinson Cavani. Le Pharaon peut même dépasser le leader en la matière, le Brésilien de Benfica Jonas.
A
A
Mohamed Salah est désormais le deuxième meilleur buteur d’Europe en championnat avec 30 réalisations. Salah a marqué le second but de Liverpool face à Bournemouth (victoire 3-0 des Reds), samedi.

Il est à seulement 3 buts de Jonas, le super buteur du Benfica (Portugal). Le compteur de Lionel Messi (3e) reste figé à 29 buts. Il a raté le coche en restant muet face à Valence, samedi (Victoire 2-1 des Blaugrana).

Salah est devenu le tout premier joueur africain à franchir la barre des 30 buts sur le sol anglais, effaçant Didier Drogba des tablettes. 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Premier League
Foot Premier League

Salah blindé par les Reds

Foot Mohamed Salah
Foot Mohamed Salah

Comment Salah n'a pas gagné le ballon d’or

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Le golazo de Mohamed Salah contre l'Arabie saoudite


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun

Botola: l'inégalité des chances programmée

Russie 2018 passe le témoin à Qatar 2022

L'endurance croate donne une peur bleue

FRMF: les rapports et les leçons du Mondial