Filinfo

Foot

Mercato. Diapo: le top 10 des plus gros transferts de l'histoire

Neymar: Barcelona - PSG, 222 millions d'euros. © Copyright :DR
Kylian Mbappe: Monaco - PSG, 145 (+35) millions d'euros. © Copyright :DR
Philippe Coutinho: Liverpool - Barcelona, 120 (+40) millions d'euros. © Copyright :DR
Ousmane Dembele: Borussia Dortmund - Barcelona, 105 (+45) millions d'euros. © Copyright :DR
Paul Pogba: Juventus - Manchester United, 105 millions d'euros. © Copyright :DR
Gareth Bale: Tottenham - Real Madrid, 100.8 millions d'euros. © Copyright :DR
Cristiano Ronaldo: Manchester United - Real Madrid, 94 millions d'euros. © Copyright :DR
Gonzalo Higuain: Napoli - Juventus, 90 millions d'euros. © Copyright :DR
Neymar: Santos - Barcelona, 86.2 millions d'euros. © Copyright :DR
Romelu Lukaku: Everton - Manchester United, 84.8 millions d'euros. © Copyright :DR
Le Mercato a fait l'objet de tractations sans précédent. Neymar, à titre d'exemple, fait exception et se place au sommet de la hiérarchie des joueurs les plus chers au monde. Voici le top 10 des plus gros transferts.

 

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

100 millions rapprochent Hazard du Real Madrid

Foot Mercato
Foot Mercato

Un international marocain pour remplacer Hazard?

Foot Liverpool
Foot Liverpool

Mohamed Salah proche d’un départ de Liverpool!


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Azarou dans le rouge avec Lasarti

Redouane Jiyed, un habitué du derby

Primes aux athlètes contre obligation de résultats

Pourquoi le PSG n'y arrive plus

L'argent du sport fait polémique

Donor ouvrira pour le Wydad

Le derby casablancais attire du beau monde

Deux Africains en lice pour le Ballon d’or

La politisation du derby inquiète

Les litiges, ce n’est plus l’affaire de la FRMF