Filinfo

Foot

Mercato: Naciri se sépare de toute une équipe

Le Wydad de Casablanca. © Copyright : DR
Kiosque360. Lors de ce mercato estival, devenu automnal à cause du coronavirus, le patron du WAC compte bien faire le ménage et envisage de se séparer de 12 joueurs. Il donnera en revanche la chance à de jeunes joueurs du club.
A
A

Le patron du Wydad de Casablanca, Saïd Naciri, ne fait pas dans la demi-mesure. Il envisage notamment de se séparer de toute une équipe, à savoir douze joueurs, lors du mercato estival qui débutera au Maroc le 21 octobre prochain pour prendre fin le 20 novembre suivant. C’est ce que rapporte une source autorisée au sein du club à nos confrères d’Al Akhbar, qui y consacrent un article dans leur édition du weekend du 25 au 27 septembre.

Agacé par le rendement médiocre de plusieurs des joueurs actuels du club, Naciri souhaite s’en débarrasser au plus vite. Plusieurs d’entre ces joueurs indésirables avaient pourtant été recrutés il y a seulement quelques mois, lors du dernier mercato hivernal, précisent nos  confrères arabophones. Parmi ces douze joueurs, quatre ont en revanche exprimé leur désir de quitter le club, nuance le quotidien casablancais. Ces derniers ayant reçu des offres en provenance de l’étranger.

Tout en «libérant» douze de ses joueurs, Naciri compte bien combler le vide en recrutant à tout va. Il envisage notamment de faire signer des joueurs de la Botola, dont certains proviennent du Hassania d’Agadir et de la Renaissance de Zemamra. Naciri espère également faire venir l’international libyen Mouayed Lafi, qui est attendu la semaine prochaine au Maroc. Au total, le patron du WAC compte débourser pas moins de 10 millions de dirhams lors du prochain mercato, mais aussi donner leurs chances aux jeunes formés par le club.

Par Ismail El Fassi
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Jamal Sellami
Foot Wydad de Casablanca
Foot Wydad de Casablanca

Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous