Filinfo

Foot

Mercato: Obbadi, du Raja à la troisième division française

© Copyright : DR
À 35 ans, Mounir Obbadi s'est engagé avec un nouveau club. Le milieu de terrain a signé au Stade Lavallois, un club évoluant en National, la troisième division française.
A
A
Mounir Obbadi a quitté le Raja. L’expérimenté Lion de l’Atlas a rejoint le Stade Lavallois, club qui évolue en National (championnat amateur français). Il s’est engagé pour une saison plus une autre en option en cas de montée en Ligue 2.

Le milieu défensif âgé de 35 ans a passé la saison écoulée au Raja et a été laissé libre par le club. Malgré quelques pépins physiques, il a participé à un grand nombre de matchs cette saison. Avant, il est passé par des clubs comme l'AS Monaco, Troyes, Lille ou encore Nice.

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mercato
Foot Mercato

Partira, partira pas? Griezmann a fait son choix

Foot Mercato
Foot Mercato

Arrêtez tout, on connait l’identité du nouvel entraîneur du Real Madrid

Foot Mercato
Foot Mercato

Le plan du Real Madrid pour attirer Neymar


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Hors jeu. Infantino, ce doux dictateur

Kiosque

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti

Les fans marocains en force en Russie

Le Barça piqué au vif par le Niet de Grizou

Le Mondial sur beIN, c'est gratuit!

Maroc-Iran: avantage aux lions de l’Atlas

Le Maroc doit, enfin, gagner son 1er match

Turki Al-Sheikh s'est "trumpé" de frère

L'Iran, cet écueil devant les Lions

Premier Mondial pour la bande à Benatia