Filinfo

Foot

Messi a-t-il détourné des fonds caritatifs?

© Copyright : DR
Lionel Messi et son père, Jorge, pourraient faire l’objet d’une enquête pour des irrégularités présumées dans la gestion de la Fondation du joueur. Ils auraient détourné des fonds.
A
A

Choc! Lionel Messi et son père Jorge pourraient être visés par une enquête pour des irrégularités supposées dans la gestion de la Fondation Messi.

Un procureur affirme, selon la presse argentine, que des dons ont été "détournés, partiellement, vers des comptes à l'étranger de la famille Messi ou de tiers, au lieu d'être destinés" aux actions humanitaires.

C’est un ancien employé de la fondation qui a porté plainte contre le clan Messi. Un juge tranchera au sujet de l’ouverture éventuelle d’une enquête. Un proche de Messi a affirmé au quotidien argentin Clarin que "la plainte est infondée".

Lionel Messi a été condamné en Espagne pour fraude fiscale, en 2016. Il a dû s’acquitter d’une amende de deux millions d'euros et a été condamné à une peine de 21 mois de prison, qui a finalement été commuée en amende.
 

 

Par Oumeïma Er-rafay
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Argentine
Foot Argentine

Vidéo. Messi de nouveau parmi les siens

Foot Major League Soccer
Foot Major League Soccer

Beckham veut réunir Ronaldo et Messi

Foot Maroc-Argentine
Foot Maroc-Argentine

Une star de l'Albiceleste absente à Tanger


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Violence aveugle

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Baptême de feu olympique pour les U23

Où vont les milliards du football marocain?

Place aux quarts des coupes africaines

Zidane rouvre le dossier Sadio Mané

124 clubs de basket soutiennent Aourach

La supercoupe, dernier espoir pour le Raja

Du renfort chez les Lionceaux U23

Mbappé et le Real négocient déjà

Le DHJ très remonté contre la FRMF

La sévérité de la FRMF décriée