Filinfo

Foot

Mexique: les adieux émouvants de Rafael Marquez

Rafael Marquez est une légende au Mexique. À 39 ans, l'ancien du Barça et de l'AS Monaco espère toujours disputer une 5e Coupe du Monde avant de raccrocher. Mais en attendant, son club, lui a réservé un adieu digne de sa belle carrière.
Formé au CF Atlas, Rafa Marquez a tout remporté avec le Barça. Considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du Mexique, il a déjà participé à 4 Coupes du Monde, et espère disputer sa 5e avant de prendre sa retraite. Pour ses adieux au championnat mexicain, il a eu droit à un hommage digne des plus grands...

Le hashtag "RafaEnRusia2018" a été lancé pour soutenir Marquez et convaincre son sélectionneur de l'emmener à la Coupe du Monde.

Par Nassim Elkerf
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot FC Barcelone
Foot FC Barcelone

Messi, les premières images après la fracture

Foot FC Barcelone
Foot FC Barcelone

Vidéo. Le projet époustouflant du nouveau Camp Nou

Foot FC Barcelone
Foot FC Barcelone

Lionel Messi va rater le Clasico


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

La Tunisie insiste pour jouer contre le Maroc

OCS et KACM mènent la caravane

Une grosse prime attend les Verts ce mercredi

Usain se reconvertit au "footbolt"

La Cour des comptes scrute l'argent du sport

Le Raja cherche à renflouer ses caisses

La VAR bientôt dans cinq stades marocains

Offre stratosphérique de MBS pour Manchester

Le Caire ne plaît plus à Ahaddad

Le MAT veut traîner le Raja devant le TAS