Filinfo

Foot

Mile Jedinak, monsieur penalty!

© Copyright : DR
Mile Jedinak, capitaine de l'Australie, vient de sauver son équipe en inscrivant son deuxième penalty au Mondial contre le Danemark de Christian Eriksen. C'est le meilleur réalisateur dans cet exercice depuis le début de la compétition.
A
A
Alors que Lionel Messi, a raté son penalty, samedi dernier, contre l'Islande, Mile Jedinak, le nouveau monsieur penalty a réussi tout les siens.

Deux coups de pieds de réparation ont été sifflés pour l'Australie depuis le début de la compétition. Ils ont tous les deux été convertis en buts par le capitaine des Aussies.

Le premier contre la France n'a malheureusement pas servi à grand chose (défaite 2-1). Mais Jedinak a récidivé hier contre le Danemark. Les Australiens se placent à la 3ème place du groupe C, derrière la France (qualifiée en 8e de finale) et le Danemark.

Michael John "Mile" Jedinak, né le 3 août 1984 à Sydney, a fréquenté 6 équipes dans 3 pays différents dont Crystal Palace en Premier League (6 saisons). Il rejoint Aston Villa en D2 anglaise en 2016 avec un statut de joueur libre. Dès sa première saison il joue 41 matchs avec les Vilains et marque 3 buts. Lors de la saison 2017-2018, il en inscrit deux fois plus en 35 matchs. 

Considéré comme un héros en Australie, "Mile" jedinak, fait partie des joueurs déterminants dans la qualification de son pays au Mondial russe. Le milieu d’Aston Villa avait notamment marqué 2 buts contre le Honduras.

A 33 ans, il a été sélectionné 78 fois, depuis Mars 2008. Son moral d’acier et sa capacité à anticiper le jeu font de Michael Jedinak un homme de base de la sélection australienne.
 

Par Mehdi Damou
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Australie
Foot Australie

Pas de contrat pour Usain Bolt

Foot Economie
Foot Economie

Combien a rapporté le Mondial à la Russie?

Foot Australie
Foot Australie

Vidéo. Usain Bolt soupçonné de dopage


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Idrissi est Lion, reste l’aval de la FIFA

Un rythme effréné attend les clubs marocains

Les Ultras anti-Fakhir s'expliquent

Le Qatar associerait l’Iran au Mondial 2022

Où va l'argent du football?

La menace de trop contre Fakhir

Le Hassania d'Agadir parle leadership

Vers un 6e Ballon d’or pour Ronaldo?

C'est parti pour les coupes de la CAF

Maroc-Cameroun, ça se prépare