Filinfo

Foot

Mondial 2018. Carlos Queiroz va-t-il continuer l'aventure avec l'Iran?

© Copyright : DR
Alors que son contrat expire en juin, le sélectionneur de l'Iran, Carlos Queiroz, a reçu une offre pour prolonger l'aventure au delà de la Coupe du Monde.
A
A
Carlos Queiroz ne devrait pas quitter l'Iran de sitôt. Son contrat expire après le Mondial 2018, mais il a reçu une offre de prolongation. La tâche de Queiroz et l'Iran ne sera pas aisée dans le groupe B avec le Maroc, l'Espagne et le Portugal.

Le technicien portugais devrait poursuivre sa mission jusqu'à la phase finale de la prochaine Coupe d'Asie des nations, qui se déroulera du 5 janvier au 1er février 2019 aux Émirats arabes unis. Le technicien portugais est un vieux de la vieille. Entre 2000 à 2002, il a entraîné l'Afrique du Sud et qualifié les «Bafana Bafana» pour la CAN 2002 puis la coupe du monde la même année.

Une performance qui a séduit l'entraîneur de Manchester United à l'époque, Alex Ferguson, qui était à la recherche d'un adjoint. Carlos Queiroz a été recruté à ce poste en 2003 avant de quitter ses fonctions pour prendre les rênes du Real Madrid. Il débarque à la maison blanche après que le Real a remporté le championnat en 2002. Il parvient à gagner la Supercoupe d'Espagne mais perd ses cinq derniers matchs et termine à la quatrième place de la Liga.

Limogé du Real, Carlos Queiroz, revient à Manchester où il va passer quatre ans (2004-2008) avant d'être nommé à la tête de l'équipe nationale portugaise. Il atteint les huitièmes de finale de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du sud. Le 4 avril 2011, Carlos Queiroz devient sélectionneur de l'équipe nationale d'Iran.

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Les stats à connaître avant Uruguay-Arabie saoudite

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Mondial 2018. Uruguay-Arabie Saoudite à 16h

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Vidéo. Les Lions cueillis à froid par les Portugais


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Corner. Task Force, tu ne tueras point!

Ce n’était pourtant qu’un match de foot

P’tit-pont. Mondial: le bonheur des quarts

Maroc 2026: le spot de la honte!

Hors jeu. Foot, c’est la guerre!

Soyons réalistes, demandons un miracle!

Kiosque

Ahadad officiellement au Zamalek

Portugal-Maroc, à quitte ou double

Portugal-Maroc: Blatter guest star

Piratage BeIN sport: la Fifa menace Riyad

La Roja toise les Lions de l'Atlas

Alerte au 'séisme' au sein de la FRMF

Dirar et Boutaib titulaires face au Portugal

Le mondial a aussi un pied dans les plats

ça se complique pour les Lions de l'Atlas

Amrabat: le bon réflexe du docteur El Hifti