Filinfo

Foot

Mondial 2018: Et si la "Bleu ciel" était une bonne affaire pour les Bleus?

© Copyright : DR
Kiosque360. Profiter de l’absence d’un fond de jeu des Argentins, aller au défi pour éviter une élimination dès le second tour, neutraliser Leo Messi, ce sont les trois arguments que va devoir utiliser Deschamps pour venir à bout de l’Albiceleste.
A
A

Messi, Banega, Di Maria, Agüero, Dybala… la liste des stars de l’Albiceleste a de quoi faire peur aux poulains de Didier Deschamps, mais la réalité du jeu est si différente que la France a les arguments pour écarter l’Argentine.

Selon France Football du 28 juin, les Bleus pourront tirer profit du jeu ouvert des Argentins qui aiment la possession de balle, mais leur ligne centrale et leur condition physique semblent imparfaites. Qualifié dans la douleur grâce à une victoire au forceps contre le Nigeria, le jeu décousu du groupe et les erreurs de la sentinelle, Javier Mascherano, ne se comptent  plus, et en cas de contres lancés par les joueurs français plus jeunes et plus rapides, cela pourrait être fatal pour l’Argentine.

Qualifiée dès le deuxième match du groupe D, la France n’a pas convaincu, mais dispose d’une culture du défi lors des grands rendez-vous. Jouer un match de prestige contre une équipe qui compte un quintuple Ballon d'Or, conjugué à la peur de se voir éliminé dès les huitièmes de finale, jettera une grosse pression sur le dos des Bleus et les poussera à sortir le match de leur vie.            

Cependant, le principal danger qu’il faut écarter s’appelle Messi. Pour réussir cette mission, le soldat capable de faire le travail n’est autre que N'Golo Kanté. Teigneux et capable d’un impressionnant volume de jeu, le milieu de Chelsea aura pour mission de saboter la courroie de transmission entre Ever Banega et Léo Messi, pour éloigner le danger devant les cages du gardien Hugo Loris. D’autres se sont essayés à cet exercice avec peu de réussite, mais pour ce job N’Golo Kanté semble bien correspondre au bon profil.

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

La France attend ses héros

Foot Argentine
Foot Argentine

Entre l'Argentine et Sampaoli, c'est fini

Foot Russie 2018
Foot Russie 2018

Didier Deschamps, la gagne avant tout


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

RSB-Al Masry, sans Ayoub El Kaabi

Le Raja en déplacement périlleux à Abidjan

L'Angleterre veut le Mondial 2030

Ouvriers de Qatar 2022, un souci mondial

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun