Filinfo

Foot

Mondial 2018. Hervé Renard et ses Lions font peur à la Fédération iranienne

© Copyright : DR
Les Iraniens s'attendent à une rencontre très relevée contre le Maroc au Mondial 2018. Ali Jawadi, directeur des relations publiques à la fédération iranienne, craint une défaite face aux Lions, comme il l'a déclaré récemment dans une interview.
A
A

Le Maroc disputera sa première rencontre au Mondial 2018 contre l’Iran. L’efficacité et les points forts de l’équipe nationale sont pris en haute considération par la Fédération d’Iran de football.

Ali Jawadi, directeur des relations publiques de la Fédération iranienne, estime que le duel contre le Maroc pose problème. “On pense qu'il s'agit d'un match compliqué et très difficile. Le Maroc, qui n'a pas perdu lors des qualifications, est une grande équipe avec de grands joueurs. Hervé Renard est imprévisible. Je crains beaucoup pour notre équipe nationale mais on doit ête à la hauteur”, a-t-il indiqué dans une interview livrée à un média iranien.  

Il a par ailleurs indiqué que l’équipe nationale iranienne compte beaucoup travailler durant son stage de préparation et fera tout son possible lors de cette Coupe du Monde. Pour préparer au mieux le duel contre les Lions de l’Atlas, les Iraniens ont prévu de défier l’Algérie en match amical durant la trêve internationale fixée par la FIFA entre le 19 et le 27 mars.

Par Kebir Bhyer
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Que rapporterait au Maroc, l'organisation de la CAN?

Foot Raja de Casablanca
Foot Raja de Casablanca

Le Raja au bord de la crise de nerfs

Foot Beach soccer
Foot Beach soccer

Vidéo. CAN: l'Egypte gifle le Maroc


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

La vraie-fausse CAN 2019 au Congo

Peur sur Madrid avec la Copa Libertadores

CAN 2019 ou l’étrange silence du Maroc

Le Raja peut-il se passer de Garrido?

Sans Fakhir, l’AS FAR défie le WAC

Fellaini jaloux des cheveux de Guendouzi?

La FRMF enquête avec Kaddioui

Le WAC gagne sans Girard

Le Raja veut que le FUS lui cède ses recettes

Le Real voit jeune pour l'été prochain