Formulaire de recherche

Mondial 2026. Fouzi Lekjâa: «Le nouveau mode de désignation est favorable au Maroc»

Infantino et Lekjaa

© Copyright : DR

Posté le 03/01/2018 à 21h00 par Fayçal Ismaili (Mise à jour le 03/01/2018 à 21h15)

Kiosque360. Pour le président de la Fédération royale marocaine de football, le dossier de candidature du Maroc pour la Coupe du monde 2026 n’a rien à envier à celui des Américains. Le mode de désignation qui a récemment changé peut jouer en faveur du Maroc.

Le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaa, a accordé une longue interview au quotidien Al Massae daté du 4 janvier. L’homme fort du football national est revenu sur les principaux dossiers où la fédération est impliquée, notamment l’état d’avancement du dossier de candidature du Maroc pour la Coupe du monde 2026. Il précise qu’une délégation marocaine a rencontré, il y a quelques mois, des dirigeants de la Fifa pour discuter de la candidature et des aspects administratifs du dossier.

Il précise que la campagne débutera ce mois de janvier, parce que la Fifa interdisait toute communication avant cette date. Le 16 mars prochain, le Maroc devra déposer le dossier avec les réponses complètes au cahier des charges imposé pour cette compétition. Sur ce point précisément, Fouzi Lekjaa explique que la Fifa demande de voir une vision et sait qu’il reste encore neuf années pour préparer un tel évènement. «Ceux qui comparent le Maroc aux USA sur le plan économique se trompent sur toute la ligne», prévient le président de la FRMF.

Pour lui, le Maroc peut capitaliser sur plusieurs éléments et assure que le dossier marocain sera au même niveau que celui déposé par le trio nord-américain. Le président de la FRMF ajoute que le mode de désignation du pays organisateur a changé et il se base désormais sur un vote de l’ensemble des membres de la Fifa. Une donne qui peut jouer en faveur du Maroc, contrairement aux précédentes candidatures où c’était le Comité exécutif de la Fifa qui prenait cette lourde décision. Il suffira donc au dossier marocain d’avoir 104 voix pour organiser l’édition 2026 du Mondial.

La Fifa, selon Fouzi Lekjaa, conseille au pays de construire des stades avec une capacité restreinte. Mis à part le stade de Casablanca qui doit être encore agrandi, dans les autres villes, le Maroc n'a besoin que de stades pouvant accueillir 25.000 spectateurs seulement. «Nous sommes dans l’obligation de réaliser des investissements, mais qui ne sont pas très lourds», rassure le président de la FRMF.

Concernant le comité qui devra porter cette candidature et qui tarde encore à voir le jour, Fouzi Lekjaa précise qu’il sera désigné au moment opportun. Par ailleurs, Lekjaa confirme que les Américains ont tenté une négociation pour que leur dossier passe sans vote, sauf qu’il a refusé après toute une journée de pourparlers.

Posté le 03/01/2018 à 21h00 Par Fayçal Ismaili