Filinfo

Foot

Mondial 2026. Le Graët: “L’argent a pris du poids”

© Copyright : DR
Noël Le Graët, président de la Fédération française de football qui a toujours soutenu la candidature marocaine, s’est exprimé suite à la défaite du Maroc devant le trio nord-américain.
A
A
Après le cinquième échec du Maroc pour l’organisation de la Coupe du Monde, Noël Le Graët estime que c’est un duel déséquilibré, un combat inégale entre David et Goliath.

"Quand on voit le petit Maroc face au monstre des trois pays réunis, ce n'est pas la même compétition. On n'est pas tout à fait dans les mêmes réalités. Sur le plan de la réalité économique et des recettes, il n'y avait pas photo. La victoire était quasiment assurée avant le match", a reconnu le responsable français.

Et d’ajouter que dans cette course à l’organisation du Mondial, l'argent a quand même pris beaucoup de poids et le Maroc avait un "monstre" en face de lui.

Cependant, Noël Le Graët estime que l’Afrique devrait avoir sa Coupe du Monde. "L'Afrique devra à nouveau avoir une Coupe du monde. Une seule fois en cent ans, ce n'est pas beaucoup", a insisté le patron de la FFF.

Par Kamal Mountassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Comment Infantino a flingué Maroc 2026

Foot Equipe de France
Foot Equipe de France

Quand Benzema recadre son président

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

La Toile fustige l’hypocrisie d’Al-Sheikh


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Maghreb United ou FC Europe?

Kiosque

Voici les conditions du retour des tifos dans les stades

Tanger va-t-il éliminer le Zamalek?

Les réserves d’Infantino sur le Mondial 2030

Cristiano Ronaldo ou «Monsieur Finales»

Le mercato non prolongé cette année

La Coupe du monde des clubs au Maroc?

L’OCS ne paiera pour ses hooligans

Gerard Piqué, le futur président du Barça

La ville ocre, capitale du football mondial

Les arbitres marocains à l'heure de la high tech