Filinfo

Foot

Mondial 2026: les 12 villes hôtes potentielles désormais connues

© Copyright : DR
Kiosque360. Le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi ALami, a dévoilé mercredi dernier une liste de 12 villes hôtes potentielles pour le Mondial 2026.
A
A

Les villes hôtes potentielles pour l’accueil des rencontres de la Coupe du Monde 2026 sont désormais connues. Le ministre de la Jeunesse et des sports à cité les villes de Casablanca, Marrakech, Rabat, Fès, Oujda, Tanger, Tétouan, Nador, Meknès, El Jadida, Agadir et Ouarzazate, nous apprend le quotidien Al Massae dans sa livraison de ce vendredi 9 février.

En jetant un petit coup d’oeil sur la liste, on note que deux cités n’ont jamais accueilli d’événements footballistiques d’envergure internationale et ne disposent d’aucun club engagé en Botola Pro: Nador et Ouarzazate.

Le ministre de la Jeunesse et des sports, Rachid Talbi Alami, a déclaré que “Ouarzazate a une réputation mondiale dans les secteurs du cinéma et des énergies renouvelables et que son intégration dans le dossier de candidature va énormément aider le Maroc”.

Concernant Nador, le fait d’avoir un port et un aéroport a joué en sa faveur.

Le ministre a estimé le coût des travaux d'aménagement et de construction des stades, à 10 milliards de dirhams. Il a souligné que le dossier marocain est bien ficelé et qu’il répond aux exigences de la FIFA.

Par Mohamed Yassir
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot CAN 2019
Foot CAN 2019

Maroc-Algérie: que des points communs!

Foot Jeux olympiques
Foot Jeux olympiques

Le Maroc entame sa course vers les JO de Tokyo

Foot Tunisie-Maroc
Foot Tunisie-Maroc

Après la bagarre, les excuses de la Tunisie


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

L'enfer du décor. Talib et le DHJ: ces dirigeants ingrats!

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Kiosque

Le DHJ repasse l'examen de la S.A

Le basket marocain à la dérive

Statu quo inquiétant au Wydad

Le Mondial 2030 divise en Espagne

Des à-côtés de Maroc-Cameroun

Le Maroc va à la CAN 2019

Les ambitions de Bounou deviennent réalité

Le foot anglais abat les barrières sexuelles

Le plan B de Naciri pour imposer Benzarti

Qui succédera au Raja de Casablanca?