Filinfo

Foot

Mondial 2026. Mais quelle mouche a piqué le Saoudien Turki Al Cheikh?

© Copyright : DR
Le président de la fédération saoudienne de football, Turki Al Cheikh, est très en colère contre les «amis et frères arabes». À tel point qu’en évoquant le Mondial 2026, il a affirmé, sans ambages, que le soutien de son pays à un candidat privilégiera ses intérêts sur toute autre considération…
A
A

Dans un long entretien accordé à la chaine nationale saoudienne, Turki Al Cheikh, le président de la fédération saoudienne et président de l’Union arabe de football, n’a pas mâché ses mots sur tous les sujets qu’il a abordés. Il a ainsi évoqué son souhait de quitter la confédération asiatique et de s’affilier à la CAF ou à toute autre association régionale.

L’homme, qui est aussi un conseiller du prince héritier saoudien, est en colère contre tout le monde y compris les amis et frères de son pays: «L’amitié et la fraternité ont beaucoup nui aux Saoudiens et la bonté consiste, aujourd’hui, à privilègier d’abord les intérêts de la nation qui sont au-dessus de toutes autres considérations».

A une question sur l’organisation du Mondial 2026, Al Cheikh, cache à peine ses intentions quant au pays qu’il va soutenir: «Ce qui m’intéresse, c’est que le Mondial 2026 se passe dans les meilleures conditions». Avant d’enfoncer le clou: «En tant que président de l’Union arabe de football, je suis en train d’étudier le meilleur choix entre la candidature de l’Amérique et celle du Maroc. Dans tous les cas notre voix sera accordée aux intérêts de l’Arabie saoudite et non pas pour autre chose». Comme disait l’autre, les Arabes ont convenu de ne jamais se mettre d’accord.

Par Hassan Benadad
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot turki Al Cheikh
Foot turki Al Cheikh

Al-Sheikh a dirigé une coalition anti-Maroc 2026

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Félonie saoudienne

Foot le Championnat Arabe des Clubs
Foot le Championnat Arabe des Clubs

Championnat arabe des clubs: la FRMF attentiste


2 commentaires /

  • bouchareb
    Le 18 Mar. 2018 à 13h09
    le maroc compte sur ses atouts et ses freres et amis.c est déplorable d entendre larabie saoudite voter pour le dossier des gringos.quelle honte!
  • Le 17 Mar. 2018 à 18h08
    Non la citation est la suivante :" les arabes se sont entendus pour ne jamais s'entendre ".
Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Un Français Ballon d'Or, et puis quoi encore?

Mais pourquoi choisissent-ils le Maroc?

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Kiosque

Un derby au nord, un choc au centre

Exode des joueurs du MAT: le Raja blanchi

La RSB doit planter deux buts au Vita Club

Le nouveau record de Lionel Messi

Guendouzi préfère être coq que Lion

Un demi-millier de litiges soumis à la FRMF

Sektioui joue sa dernière carte au WAC

Les titres anglais tirent sur City

L’effet Ziyat se fait déjà ressentir au Raja

Les tickets WAC-Sétif acquis au forceps