Filinfo

Foot

Mondial 2026. Plusieurs villes d’Amérique du Nord sont déjà prêtes

Le Yankee Stadium de New York sera probablement un antre phare du Mondial 2026. © Copyright : DR
Kiosque360. Les pays organisateurs du Mondial 2026 seront identifiés durant le mondial 2018 en Russie. Pourtant, plusieurs grandes villes américaines, mexicaines et canadiennes ont manifesté leurs intérêts pour accueillir l’une des nombreuses rencontres du tournoi. En attendant, le Maroc est relégué au rang de spectateur.
A
A

Les villes américaines d’Orlando, Miami et Atlanta se bousculent déjà au portillon pour accueillir les matchs de la Coupe du monde 2026, alors que la FIFA n’a pas encore décidé de l’attribuer conjointement aux États-Unis, le Mexique et le Canada qui ont annoncé leur candidature, peut-on lire dans le quotidien Al Massae du 4 août.

Les villes canadiennes et mexicaines sont également entrées dans la compétition pour décrocher un ou plusieurs matchs de cette édition du mondial qui connaîtra la participation de 48 sélections.

Pour gagner le précieux sésame, ces villes doivent se conformer à des cahiers des charges très stricts imposés par la FIFA qui exige une bonne qualité d’infrastructures ainsi que des normes de développement durable, du respect des droits de l’homme sans oublier les normes écologiques. Par ailleurs, la FIFA exige des garanties claires concernant le mode d’organisation et de financement de cette compétition.

Le comité américain chargé de l’organisation du mondial 2026 a déjà déclaré que plusieurs villes du pays de l’oncle Sam sont prêtes à accueillir la compétition et disposent des infrastructures et du savoir-faire nécessaire puisqu’elles ont déjà accueilli plusieurs championnats du monde de football, de basketball, d’athlétisme ou de football américain.

Selon Al Massae, les villes américaines auront la part du lion lors du Mondial 2026 puisque pas moins d’une trentaine de matchs se joueront aux États-Unis.

Pour le moment, seuls les États-Unis, le Mexique et le Canada ont annoncé leur candidature commune pour l’organisation de la Coupe du Monde 2026, alors que la porte des candidatures sera ouverte pour la zone Caraïbes, Amérique du nord, Océanie, et Amérique centrale à partir du 11 août.

Devant le rouleau compresseur américain, la probabilité pour que Maroc dépose sa demande de candidature est très mince, à moins d’un énorme coup d’éclat avant le 11 août, le délai imparti au dépôt de cette candidature pour la zone Afrique. 

Par Fayçal Ismaili
A
A

Tags /


à lire aussi /

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Maroc 2026 devant la presse internationale

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Hicham El Amrani: "L’organisation de la coupe du monde est un rêve national"

Foot Mondial 2026
Foot Mondial 2026

Diapo. Le Maroc dévoile les maquettes de ses stades pour le Mondial 2026


Commenter cet article
Oups ! il semble que votre name soit incorrect
Oups ! il semble que votre e-mail soit incorrect
Oups ! il semble que votre commentaire est vide

Oups ! Erreur de valider votre commentaire

Votre commentaire est en attente de modération

Retrouvez-nous

Chroniques

Les races n’existent pas

Cette France que nous aimons tant… haïr

Foot: l’esprit d’équipe

Et si on organisait notre propre Mondial?

les Lions encore arnaqués

La plus belle des défaites

Non, l’Arabie Saoudite n’est pas un pays ami ni frère

Ceci n’est pas un reportage

Félonie saoudienne

P’tit-pont: Souvenirs, souvenirs...

Kiosque

Le WAC vise la tête du groupe C

Le DHJ de Talib défie le Sétif de Taoussi

La FIFA interdit les retards de salaires

Le Real, c'est l'Eden pour Hazard

La Maroc s'en sort avec une médaille d'or

Le MAT tourne la page Abroun

Botola: l'inégalité des chances programmée

Russie 2018 passe le témoin à Qatar 2022

L'endurance croate donne une peur bleue

FRMF: les rapports et les leçons du Mondial